1349 - Hellvetia Fire

Chronique

Pochette de l'album Hellvetia Fire par 1349
  1. Hellfire (1ere partie)
  2. Riders Of The Apocalypse
  3. Nathicana
  4. Necronatalenheten
  5. Chasing Dragons
  6. Satanic Propaganda
  7. I Am Abomination
  8. Aiwass – Aeon
  9. Sculptor Of Flesh
  10. The Usurper (feat Tom G. Warrior)
  11. Slaves To Slaughter
  12. Hellfire (2eme partie).

Site(s) du groupe :

MySpace de 1349 Site web de 1349
Par Dzo

Publié le 30/10/2011

 

Voici un dvd fort intéressant qui va sortir presque dans l’anonymat, un bootleg live de 1349! Concert qui fut enregistré le 12 Novembre 2005 à La Chaux de Fonds au Bikini Test, en Suisse. Et c’est un bon choix, car le concert était vraiment excellent. En effet, le hasard faisant bien les choses, j’étais justement au rendez-vous ce soir là, 1349 ouvrait la première partie de Gorgoroth, qui comptait encore le line-up Infernus - Gaahl - King. Autant dire que la soirée était excellente, car voir deux formations norvégiennes de cette qualité en un soir pour un prix qui était attractif, on en redemande, surtout que cela commence à se faire rare.

Revenons à nos moutons (sans mauvais jeu de mots) et parlons du dvd lui-même! En gros ma chronique va faire office de live report et de chronique du dvd, car ce concert m’avait vraiment marqué. Le Bikini Test, c’est une bonne salle, pas trop grande, un peu excentrée de la ville, à la limite de la forêt. Ce qui lui donne déjà ce petit côté ‘Trve’.

Une fois dans la salle (qui était bien blindée ce soir là) et après de longues minutes d’attente, les lumières s’éteignent. Une ambiance froide et glauque règne dans la salle. Les fans sont impatients de voir monter la formation sur les planches.

Puis Frost et Archaon débarquent sur scène, muni chacun d’une torche. Corpse Paint de rigueur, les deux acolytes crachent des flammes au dessus du public (qui m’avait valu une faciale de suie). Ça rend nickel, on est direct dans l’ambiance. Puis toute la fine équipe débarque sur scène, le line-up de l’époque était un peu différent de maintenant puisqu’il comptait encore Tjalve à la deuxième guitare, qui joue maintenant dans Pantheon I.
Frost se positionne derrière sa batterie, riche en cymbales et arborant une sacrée rangée de toms. Un énorme casque de viking est suspendu au dessus de lui.

Niveau du dvd, il y a principalement quatre caméras qui filment le show, une de chaque côté de la scène, la troisième axée sur Frost, qu’on voit à de nombreuses reprises, chose agréable car en concert on a du mal à distinguer le bonhomme derrière toute cette armada de tambourins. La quatrième figure derrière, au niveau de la table de mixage.
Le combo commence par jouer la première partie de ‘Hellfire’ pour enchaîner medley sur l’énorme ‘Riders Of The Apocalypse’. Une putain d’énergie sur scène, les norvégiens ont visiblement une sacrée envie de foutre la salle sans dessus dessous.
La setlist jouée par le groupe ce soir là est impeccable, on y parcourt les albums tels que ‘Liberation’, ‘Beyond The Apocalypse’ et le culte ‘Hellfire’, qui venait de sortir à l’époque.

Niveau qualité de l’image, le tout reste quand même assez sombre. Ne vous attendez pas à du Full HD, on en est loin, mais peut-être est-ce une démarche volontaire du groupe pour garder cette notion du crado et de l’underground. Quoiqu’il en soit, ce n’est pas désagréable, mais quand même un peu dommage. Le fait que ce soit filmé ‘en amateur’ (et donc que la caméra bouge beaucoup) pourra sans doute en agacer certains. Le son quand à lui n’est pas digne des plus grands non plus, mais ça reste correct pour une prestation d’un groupe de Black en live.

Le concert défile à toute allure, Frost ayant un jeu et une vitesse impressionnante (notamment sur ‘Slaves To Slaughter’). Les plans de caméra sur la batterie sont d’autant plus agréables à mater.
Après avoir joué les hits du dernier album de l’époque (respectivement ‘I Am Abomination’ et ‘Sculptor Of Flesh’), il est l’heure pour le groupe de reprendre un grand classique d’un groupe de ce Pays qu’est la Suisse, qui n’a pas que le chocolat en gage de qualité, mais surtout Celtic Frost!
Ravn annonce la couleur, tandis que Mister Tom G. Warrior, qui joue donc à domicile, le rejoint sur scène, armé de son inséparable bonnet. Et c’est parti pour reprendre la mythique ‘The Usurper’! Là aussi, une putain de tuerie.

Après cette reprise endiablé, 1349 jouera ‘Slaves To Slaughter’ pour finir en apothéose sur la deuxième partie de la chanson ‘Hellfire’, très intense!
Au final on a eu le droit a un peu moins d’une heure de show, à une cadence très soutenue! Un bémol sur ce dvd, c’est l’absence totale de bonus, pas même une galerie photo, autant dire qu’on reste quand même un peu sur notre faim. Mais bon, disons que c’est mieux que rien. Un bon bootleg donc, qui aurai peut-être eu plus sa place en tant que dvd bonus avec un album en digipack, mais à posséder si vous êtes fan des norvégiens porteurs de la peste noire.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports