A DEVIL’S DIN - skylight

Chronique

Pochette de l'album  skylight  par A DEVIL’S DIN
  1. Skylight 03:13
  2. Phaze Ulysses 03:28
  3. Never The Same Thing 05:20
  4. Bow To Thee Absurde 03:42
  5. I Don't Know 07:06
  6. Nature Of The Beast 04:22
  7. For A While 05:37
  8. Eye's Pie 04:04
  9. Prequel 05:19

Site(s) du groupe :

Site web de A DEVIL’S DIN
Par olivier no limit

Publié le 07/07/2016

Télécharger légalement

« skylight» du groupe Canadien A DEVIL’S DIN. Des gens que je trouve particulièrement talentueux. Composé d’un power trio, né sous l’impulsion d’un certain Dave Lines qui chante en mode voix claire avec une connotation très année 60’/70, mais qui joue aussi de la guitare, et du clavier. Il est accompagné de Dominique Salameh à la batterie et de Tom Chollet à la basse.et ce monsieur possède un certain talent, du moins je trouve, pour une musique dites « planantes » via les années d’or du genre.

On va dire qu’il aime le rock psyché vintage comme ce « skylight » ou bien encore ce « phaze Ulysses », les deux premiers titres très accrocheurs qui ouvrent l’album. . Mais son propos est aussi d’aller regarder via le prog d’antan, et c’est ce qui se passe ensuite, où on découvre tour à tour des titres comme « for a while » qui possède de cette douceur particulière comme pouvait en diffuser un vieux GENESIS. Mais à l’écoute de « i don’t know » on peut penser à PINK FLOYD époque de Syd Barrett, ce qui n’est pas rien, vous en conviendrez.Il y aussi « « eye’s Pie », tout en clavier et qui renvoie dans l’état d’esprit à E.L.P, célèbre groupe de rock progressif britannique, dans les années 1970, et qui a vendu plus de 40 millions d'albums. Et tout cela est mis en place de telle façon qu’on découvre des morceaux mélodieux, inventifs qui ont l’avantage d’être construit de manière assez traditionnelle et donc perméables et mémorisables de suite aux oreilles.

Effectivement, il y a beaucoup de sensibilité dans et de mélodies porteuses old school dans ce chapelet de morceaux qui retrouvent avec brillance un peu de ses couleurs propre au prog d’antan. Chapeau messieurs ! Surtout que c’est fait, non pas avec un tas de bidouillages modernes, mais avec des instruments s au son qui pourrait dans d’autres contextes paraitre démodé, ce qui n’est pas le cas ici, bien au contraire

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports