AB IMO PECTORE - The Dissociative Path

Chronique

Pochette de l'album The Dissociative Path par Ab Imo Pectore
  1. Sheares of God
  2. Mother of Mothers
  3. Mass Grave Emanations
  4. Space Devouring Space
  5. Sulphur Garden
  6. A Boundless Dispersion

Site(s) du groupe :

Site web de Ab Imo Pectore
Style : voir chronique
Par Sanctuaria

Publié le 06/03/2012

 

Debemur Morti Productions propose THE DISSIOCIATIVE PATH du groupe black métal  “AB IM PECTORE”.

Le début de la TAPE « SHEARERS of GOD » est une plage sonore qui explose directement dans un black métal étrangement complexe, dans la veine de "la division mental' (pour ceux qui connaissent), mélangeant des samples et donnant une sensation "d'abstrait"!

L’ensemble n’est pas trop mal, assez efficace mais appréciable seulement  par des dépressifs ou des personnes mentalement bloquées ! Un arpège revient ainsi qu'un même groupe de notes tout le long de l'oeuvre gardant un thème et une ambiance lourde. Cependant, l’écoute de l’album est une torture continuelle… C’est froid utilisant les murmures, parfois un chant gutturale parfois en voix claire. L’ensemble reste cohérent dans l’ambiance : il n’y a pas de hors sujet. Et la basse joue parfaitement son rôle dans ce type de métal... Bref c’est underground.

Par contre il faut brûler l’ingé-son qui a fait le mixage et master et lui expliquer qu’il faut couper les piques (filtres et compression). Cela éviterait les piques « hors cadre sonore » des arpèges et les baisses de puissance dans la batterie.  La batterie manque puissance sur les breaks ce qui donne une sensation « brouillon », un mauvais point car si vous jouez un black metal prog, la moindre des choses c’est d’être propre dans la sonorisation. 
J’ai noté moments comme des pertes d’intensité tandis qu’à d’autres il y a un nappage super lourd et très complet fait de samples/claviers vous enfonçant confortablement dans l’ambiance sombre de l’album. Je mettrais ce HIC sur le mastering et Il y a malheureusement un gros point noir dans le mixage/master du cd, ce qui rend l’écoute parfois agaçante d'autant plus qu'il n'y a aucun moment de légèreté dans la composition permettant de s'oxygéner un peu le cerveau.

Musicalement, « THE DISSOCIATIVE PATH » est intéressant ; tendant comme je l’ai dit plus haut, vers un black metal conceptuel et prog avec des ambiances « glitters » en remplacement de l’ambiance d’usine (comparativement au black indu) et permettant finalement de garder cette ambiance tortueuse et « décalée » si fidèle de cet opus.
Alors « OUI » pour l’ambiance et la cohérence,  « NON »  pour le travail du studio et "NON" pour le support K7.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports