ABDICATE - Transcend Though Sacrifice

Chronique

Pochette de l'album Transcend Though Sacrifice par Abdicate
  1. Personal Introspection
  2. Untold Obliteration
  3. Beyond Your Grasp
  4. Resurecting of Ancient War
  5. Thoughtless Rapture
  6. Dark Hands
  7. Hymn of Lament
  8. Transcending
  9. Dormant Path
  10. Savage Man

Site(s) du groupe :

MySpace de Abdicate
Par Giliath

Publié le 18/11/2011

 

New-York, New-york, c’est le moment de découvrir un groupe qui fait des miracles dans le brutal death. Un groupe nommé Abdicate composé de cinq membres. Juan Perez au chant, Brian Young et Lewis McDonald aux guitares, Rich Buzzell à la basse et enfin Alex Perez à la batterie. Une formation qui a pris naissance en 2008 à Rochester grâce aux cinq mauvais garnements dont un, Richard « Yeti » Kirk quittera le groupe par la suite. Il laissera alors sa place à Juan Perez (chant). Voilà de drôles de numéros qui ont déjà leur marque de fabrique. Malgré leur jeune formation, le groupe Abdicate bénéficie déjà de shows avec les plus grands tels que Dying Fetus, Suffocation ou Cannabis Corpse. De même que la participation à des festivals comme le New England Deathfest par exemple. Malgré leur nom, la formation n’est pas près d’abdiquer en vue de leur deuxième opus intitulé Transcend Though Sacrifice sorti en juillet 2011. Celui-ci  promet de prendre un chemin différent de l'album précédent par la brutalité employée.

On se demande toujours sur quel terrain on va s’aventurer avec des groupes de brutal death. Mais avec le groupe Abdicate, dès le premier titre, on est confronté à une musique qui en révèle beaucoup de leurs influences. On reconnaitra facilement celles des groupes avec lesquels ils ont pu jouer et apprécier notamment avec le groupe Dying Fetus et bien d’autres. L’art de la brutalité n’est pas près de se perdre avec le titre Personal Introspection qui emploi les grands moyens tout comme les autres titres. Le chant reste fidèle à lui-même en employant la voix type du milieu brutal death, le growl : un chant grave et saccadé très rapide. Dans l’ensemble de ce terrain dévastateur, la rythmique reste rapide à tous rompre. Les riffs techniques donnent une certaine prestance aux morceaux comme avec le titre Beyond your Grasp par exemple.Une certaine énergie s’en dégage et il est bon de se plonger dans cet univers apocalyptique. Et là, surprise, un quatrième titre qui ferait plus office d’introduction. Empruntant un court passage d’acoustique mêlé à des cris torturés, le titre intitulé Resurecting Of Ancient War représente tout à fait l’ambiance que pourrait avoir le retour d’une guerre. Ce bref passage nous plonge dans un univers angoissant et dramatique en même temps. Ce sera l’exception à la règle faisant le contraste avec le reste de l’album. Tout se joue sur les jeux de riffs des guitares, la rythmique marquant certaines variations donnant ce relief et tout l’élan à chaque morceau. De même on évite ainsi, une certaine lassitude qui se remarque souvent dans le brutal où les morceaux manquent d’identité. Dans tous les cas, chaque titre écouté nous laisse entendre un groupe qui a beaucoup travaillé possédant une certaine inspiration. La voix est très bien maîtrisée et possède quelquefois quelques variations comme pour le titre Hymn Of Lament. Des variations se rapprochant quelquefois aux gruiks souvent utilisés et au chant crié. Voila un opus s’écoutant très bien malgré des compositions un peu courtes qui du coup passent très vite.

En parlant de la pochette, elle est très spéciale. A notre plus grande déception, la vie à renoncer à se battre. Nous retrouvons juste comme invité principal, la mort. Entre les squelettes ensanglantés et un macabé croulant sur un pied d’escale, l’arrière plan nous offre pas meilleur vue. Des cimes courbés comme pour annoncer un échec, une renonciation tout comme le nom du groupe. Elle est relativement bien travaillée car elle représente vraiment bien cet univers de déchéance.

Voila un groupe qui suivra sûrement la trempe de leurs groupes fétiches. Avec un tel travail et acharnement, il n’y a aucunes raisons que le groupe Abdicate se perde dans nos mémoires. On leur souhaite une bonne continuation pour cette toute jeune formation qui a de l’avenir.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports