ABORTED - Global Flatline

Chronique

Pochette de l'album Global Flatline par Aborted
  1. Omega Mortis
  2. Global Flatline
  3. Источник Болезни (The Origin Of Disease) (feat. Julien Trechan of Benighted)
  4. Coronary Reconstruction
  5. Fecal Forgery
  6. Of Scabs And Boils
  7. Vermicular, Obscene, Obese (feat. Trevor Strnad of The Black Dahlia Murder)
  8. Expurgation Euphoria
  9. From A Tepid Whiff
  10. The Kallinger Theory
  11. Our Father, Who Art Of Feces (feat. Keijo Niinimaa of Rotten Sound)
  12. Grime (feat. Jason Netherton of Misery Index)
  13. Endstille
  14. Nailed Through Her Cunt (Bonus track)

Site(s) du groupe :

MySpace de Aborted
Par Niklas

Publié le 21/02/2012

Télécharger légalement

Après 4 ans de disette discographique (si on met de côté l’epCoronary Reconstruction) et un n-ième changement de line-up, l’ogreBelge fait son grand retour.  Le défiétait de taille tant Strychnine .213 avait divisé la critique comme les fans, pour ses accointances mélodiques. Et malgré un E.p. plus « brutos »Aborted était attendu au tournant en ce début de 2012, les snipers prêt à fusiller l’ami Svencho et sa nouvelle bande de gais lurons.

Et ce Global Flatline est un magnifique majeur tendu directement destiné à ceux qui annonçaient la mort prochaine d’Aborted! Sven revient plus en forme que jamais, accompagné d’effluves ô combien chatoyantes du cultissime Goremageddon.
Et oui, les (americano-)belges reviennent à un bon brutol death/grind des familles !... en mieux ! Si pour ma part, j’avais bien accueilli les orientations prises sur Slaughter And Appartus et plus particulièrement Strychnine.213 , force est de constater que de revoir un Aborted en grande forme est purement jouissif. La recette peut paraître quelque peu primaire : ça blast à tour de bras, la double pédale mouline sans ménagement alors que la guitare tranche dans le lard avec une furie retrouvée qui fait plaisir à entendre !  
Aborted semble vraiment se faire plaisir et cela s’entend notamment avec cette efficacité caractéristique de retour. Le premier titre, éponyme de l’album, est un tube imparable qui résume assez bien l’esprit général de l’album : ça blast, ça groove un solo en Shred et un break mélodico-couillu ô combien efficace !
De fait, Aborted va louvoyer entre bucheronnage supersonique Fecal Forgery, Vermicular, Obscene, Obese ou Our Father, Who Art of Feces et passages groovy Dantesques à l’image du sensationnel  Of ScabsAnd Boils ou encore Grime et dumagistral The Origin Of Disease avec son refrain pachydermique imparable !! 
Endstille propose une montée en nuances et tout en technique remarquable.

Techniquement, justement, c’est irréprochable ! Les musiciens sont au top, même si au final ils ne réinventent pas la poudre, c’est carré et les compositions sont très haut niveau. Les solis sont variés, les riffs relativement recherchés, et la batterie impressionnante de rapidité et de précision.  Côté production c’est bien entendu énorme mais pas synthétique pour un sou, et surtout la basse est audible !Enfin Svencho livre une excellente performance, entre gruiks porcins, growls infernaux et vocaux écorchés bien mieux maitrisés que par le passé.
Global Flatline n’évite tout même pas l’écueil d’une trop grande homogénéité, tout du moins le temps de s’approprier correctement l’album. En effet,durant les premières écoutes il assez difficile de différencier les morceaux,les plus marquant étant placés en début de tracklist..
Mais le principal défaut se situe aux niveaux des featurings. Sur le papier ça donne plutôt l’eau à la bouche : Julien de Benighted, Jason Netherton de MiseryIndex , Strevor Strnad de The BlackDaliah Murder et Keijo Niinimaa de Rotten Sound. Sur le disque ils sont tout simplement inaudibles ! Si ce n’est Trevor après plusieurs écoutes et parce que ça voix possède un timbre bien particulier..

Global Flatline est donc la première (grosse) claquede 2012 ! Un retour gagnant pour Aborted,et surtout une galette qui usera les lentilles des lecteurs ! Même le bonus track est une tuerie ! Bien au-delà d’une certaine revanche vis-à-vis de critiques passées, si 2012 est l’année de la fin du monde ce GlobalFlatline serait la bande son parfaite de l’Apocalypse. Amateurs de sang et de chaire fraîche n’hésitez pas !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports