ABORTED - Retrogore

Chronique

Pochette de l'album Retrogore par ABORTED
  1. Dellamorte Dellamore 00:51
  2. Retrogore 04:17
  3. Cadaverous Collection 04:12
  4. Whoremageddon 03:29
  5. Termination Redux (Album Version) 03:27
  6. Bit by Bit 04:03
  7. Divine Impediment 04:18
  8. Coven of Ignorance 03:42
  9. The Mephitic Conundrum 03:18
  10. Forged in Decrepitude 02:41
  11. From Beyond (the Grave) 04:22
  12. In Avernus 04:36

Site(s) du groupe :

Site web de ABORTED
Par olivier no limit

Publié le 08/05/2016

Télécharger légalement

Parler et critiquer du death brutal moderne est toujours un exercice difficile ; soit on trouve que c’est un chaos bruitiste sans âme plein de démonstration, une sorte de musique pour intello de l’extrême, soit on considère cette musique comme quelque chose d’à part, qui se vit ; un peu comme de la peinture abstraite.

Pour avoir vu ABORTED, ORIGIN ou SUFFOCATION en live, punaise c’est un pied unique, un voyage initiatique. Alors pour moi cette nouvelle galette de la bande à Sven de Caluwé donne toujours dans un metal d’une agressivité et d’une maitrise à toute épreuve. Ces musiciens sont vraiment des techniciens de haut vol. Il fallait cependant faire suite à "The necrotic manifesto », d’une violence assez conséquente. Ils ont je trouve réussi leur paris.

Dabord sur pas mal de titres (Retrogore, Cadaverous Collection), ils calment le jeu le temps d’un pont, d’une accalmie, ralentissant le tempo pour mieux repartir, ensuite, sur les chapeaux de roue ; ils remettent également un petit côté old school dans leur death ou du groove le temps d’un riff, d’une ambiance. Cela tranche avec leur death moderne et acrobatique et l’effet est plutôt réussi. Ils posent des mélodies (eh oui) comme sur « Whoremageddon » et puis il y a des titres comme » In Avernus » qui sont franchement lents, simples et dépouillés. Ce titre a été écrit par Julien Truchan de BENIGHTED et parle de l’horreur qui s’est passée au BATACLAN.

D’ailleurs il y a une petite poignée de « copains « qui sont venus participer à cette galette, car outre Julien on y trouve entre autre, David Davidson de REVOCATION, Jason Keyser d’ORIGIN. Du coup cela rehausse et diversifie encore leur propos. Enfin, outre quelques clins d’œil aux films d’horreur, ils alourdissent leur death d’une aura assez malsaine et sombre.

Bref, en 20 années ABORTED est devenu un groupe qui est incontournable. Cette galette en est la preuve !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports