ABSURDITY - Industreatment

Chronique

Pochette de l'album Industreatment par Absurdity
  1. Hypocracy
  2. Consumer Society
  3. Funeral Future

Site(s) du groupe :

MySpace de Absurdity Site web de Absurdity
Par XS

Publié le 12/04/2009

 

.: Deathcore:.

"Depuis « Urban strife », Julien (guitare), Philippe (Batterie) et récemment Gore ont quittés le groupe laissant le seul rescapé Erik (guitare) remonter un nouveau line up.
Regonflé à bloc et voulant tous aller dans la même direction, ABSURDITY fut rejoint par David à la basse, récemment par Cédric aux guitares, Arnaud à la batterie, puis par son ancien chanteur Olive, et propose un mélange de toutes ces influences que l’on peut qualifier de Deathcore !" © www.absurdity-music.com

Ah ... bon ... alors ... il reste quoi du groupe que j'avais chroniqué ici ? Non parce que reconstruire un groupe, un esprit autour d'un seul, c'est plutôt difficile voire totalement impossible.
Pourtant, il est clair que ce MCD de trois titres est une vraie réussite et ce, sur tous les plans.

- Production : on quitte très clairement le monde du hard discount pour atteindre celui de la quasi haute couture.

- Son : gros, puissant et largement plus travaillé que pour "Urban Strife". Du coup, c'est moins brut de décoffrage, plus actuel et donc beaucoup plus plaisant au global. La double est magnifique et la caisse claire bénéficie d'un petit son métallique résonnant légèrement qui ajoute un discret côté indus bien senti. Quant aux guitares, elles ont certes grossies mais conservent un esprit proche de celui d'origine et permettent de conserver l'identité du groupe. Les samples sont toujours excellents même s'ils se fondent un peu plus dans la musique et apparaissent donc comme moins présents.

- Style : le groupe a gentiment mué. Le death/trash n'est plus. C'est donc une alliance assez bien sentie de deathcore dans les rythmiques (notamment à la batterie), de death (toujours là heureusement) mais aussi d'émocore à la voix presque malsaine parfois. Un régal ...

- Création / cohésion : line-up complètement revu et pourtant le groupe possède déjà une indéniable unité tant dans la création que dans la réalisation. Tout colle parfaitement. Personne ne tire la couverture à lui et l'ensemble est d'une cohérence bluffante.

Absurdity est mort, vive donc Absurdity ! Le cd de la renaissance est une réussite. Il ne reste plus qu'à grandir encore un peu et à pondre un album que j'estime, d'avance et sans grand risque, comme une véritable tuerie.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports