AC/DC - Let there be rock ( Coffret Collector DVD et Blu-ray ) - AC/DC

Chronique

Pochette de l'album Let there be rock ( Coffret Collector DVD et Blu-ray ) - AC/DC par AC/DC
  1. Live wire
  2. Shot down in flames
  3. Hell ain't a bad place to be
  4. Sin city
  5. Walk all over you
  6. Bad boy boogie
  7. The jack
  8. Highway to hell
  9. Girls got rhythm
  10. High voltage
  11. Whole lotta Rosie
  12. Rocker
  13. Let there be rock
  14. Bonus : AC/DC - Un rite de passage
  15. AC/DC - La maitrise du riff
  16. Angus young - UN géant de la guitare
  17. Bon Scott - Le pirate du Rock'n'Roll
  18. AC/DC - La naissance d'une légende.Des spécialistes du rock commentent 6 chansons d'AC/DC

Site(s) du groupe :

Site web de AC/DC
Par olivier no limit

Publié le 03/10/2011

 

Cette chronique je l’a dédie à tous ceux qui n’aiment pas ACDC, trouvant que ce groupe est une grosse machinerie à fric (d’ailleurs je ne suis pas tout à fait d’accord avec eux).

Cette chronique je l’a dédie aussi à ceux qui comme moi connurent les premiers pas d’ACDC à l’époque de Bon Scott, car en ce temps-là, mes petits gars, ce groupe fut comme un rouleau compresseur, dévastant tout sur son passage. Un combo qui avait tout à prouver, et de l’énergie pure se déversait de leur rock sauvage, carré et basique, un hard rock gorgé d’un feeling imparable.

Ce document est le vivant témoignage de ce que fut cette formation, dans ces premières années : une usine à riffs incendiaires portée par Angus Young, soit, complétement électrocuté comme un petit taureau épileptique, mais aussi par Bon Scott, une rock star comme on en fait plus, qui vécut sa vie à sang à l’heure.

Au départ cela devait être un simple documentaire qui devint un film, tant ceux qui le filmèrent furent captivés par l’intensité du moment ; C’est une page de l’histoire du rock. Celui-ci est sorti pour la première fois au format cassette vidéo VHS et uniquement pour la France en 1980, mais sa qualité a convaincu le reste du monde de se le procurer.

A l’époque, sans l’aide des médias ni du net, qui n’existait pas, ACDC devint, simplement le groupe du moment ! Allez donc voir ce DVD version remasterisée, et peut être comprendrez-vous que, trente ans plus tard, je sois toujours aussi fou de ce moment-là.

Voici maintenant, et pour finir quelques témoignages de metalleux célébres :

Scott Ian (anthrax) : « c’était comme se faire tatouer, comme si ce show imprimait à jamais mes oreilles, parce que ça faisait mal, mais c’était si bon !

Billy Corgan (smashing pumpkins) : « je ne vois aucun chanteur avant Bon Scott qui ait eu ce son, hurlant chaque ligne au volume maximum ; bon Scott chantait chaque parole comme si c’étaient ses dernières. »

Alors: TNT ! LET THERE BE ROCK !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports