ADVERSOR - rise to survive

Chronique

Pochette de l'album rise to survive  par ADVERSOR
  1. Echoes From the Uprising
  2. The Triumph of Terror
  3. Envenomed
  4. Rise to Survive
  5. Abandoned in Hell...Farewell!!!
  6. Beware of Soothsayer
  7. Abhor War Crimes
  8. Final Call
  9. Event Horizon

Site(s) du groupe :

Site web de ADVERSOR
Par olivier no limit

Publié le 08/10/2016

 

ADVERSOR, Italie. En Septembre 2015, après la scission d’un groupe nommé H.o.S, le chanteur / guitariste Dado décide de former un groupe avec son frère le batteur Jacopo. Ils s’adjoignent un autre joueur de six cordes en la personne de Aurora .Ils commencent immédiatement à composer leurs propres chansons puis le bassiste Emanuele les rejoint et…cela donne ce « rise to survive » chaud servi. Ah j’oubliais l’essentiel, ici, on parle de thrash old school.

Servi par un bon son « roots » bien mordant, qui met vraiment, dans certains passages, la basse en avant, leur metal vous éclate en pleine face .Quant aux influences et bien certains diront qu’il y a dans leur musique un je ne sais quoi d’un vieux KREATOR. En tous les cas ils savent à merveille propulser un metal agressif capable, au sein d’un même titre, de passer de l’hyper speed, à du mid tempo, plusieurs fois de suite et pendant qu’on y est de changer de riffs comme bon leur semble ( Envenomed , The Triumph of Terror), à tel point que certains titres auraient demandé à être plus longs et qu’on reste parfois sur sa fin. Des « sauvages qui montrent une certaine inventivité dans un genre parfois linéaire en pigmentant leurs compositions d’un riffing varié et plutôt accrocheur (Rise to Survive).

Outre l’énergie présente dans leur musique on y trouve aussi une certaine noirceur pas loin d’un SLAYER (Abandoned in Hell...Farewell!!!). Et puis aussi un certain fun…d’excités (Abhor War Crimes).Pendant qu’on y est, ils peuvent aussi se calmer comme sur ce passage de « Event Horizon » où la basse se la joue en solo, morceau que j’aime beaucoup avec avec son riff qui vous prend bien la tête. Alors quelques défauts mais aussi un sacré potentiel qui me fait dire qu’avec un peu de maturité ces petits gars devraient pouvoir faire partie de ceux qui compteront demain. Voyez donc l’ascension de CRISIX. Les musiciens d’ADVERSOR ont bien appris leurs leçons et pour un premier essai ils n’ont rien d’amateurs ni de musiciens faisant dans « l’à peu près ». Un thrash sans surprise mais comme on l’aime.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports