ADX - Ultimatum

Chronique

Pochette de l'album Ultimatum par ADX
  1. Ultimatum
  2. Commando Suicide
  3. Paracelse
  4. Red Cap
  5. Le Brave des Braves
  6. Le Dernier Carré
  7. La Caresse du Tyran
  8. Les Cœurs Eteints
  9. Divine Menace
  10. King of Pain

Site(s) du groupe :

MySpace de ADX
Par olivier no limit

Publié le 18/02/2014

Télécharger légalement

Oyez braves gens, ADX reviens parmi nous avec leur nouvel opus « Ultimatum ». Bien meilleur que son prédécesseur « immortel » qu’on se le dise dans les chaumieres de France, de Navarre et d’ailleurs.

Si vous êtes comme moi passionné d’histoire de France et de metal , ADX, devrait vous satisfaire, car ces derniers ont la particularité de parler, dans leurs morceaux , de certaines pages du passé de notre glorieux pays (enfin glorieux dans le passé) .

 Mais si vous n’en avez cure, bande de mécréants, en un mot comme en deux, que vous vous fichez de nos ancêtres les gaulois, et de la révolution Française, il vous reste à découvrir, ici, une bonne tranche de speed metal et des riffs qui tuent.

Effectivement pour ce nouvel album, ils ont mis les petits plats dans les grands.

Le son est top et met en valeur, un chant en français épique qui déclame ses mots comme s’il lisait les déclarations des droits de l’homme.

 Les musiciens sont au meilleur de leur forme.

On y trouve des solos qui ne sont qu’enfilades de perles sonores.

Les tempos speed sont légions (merci le batteur) et les titres accrocheurs aussi. J’aime également leur propension à ne pas rester sur un seul beat et à pratiquer les brisures de rythmes.

En parlant de rythmiques c’est énergique en diable.

Ils jouent parfois la carte du sombre comme sur « 1572 » superbe morceau aux riffs vraiment thrash.

La mélodie n’est pas en reste tel ce « Red Cap », ode à la piraterie, et qui utilise parfois des parties mélodieuses assez usitées dans le melodeath.

«Les Cœurs Eteints » se joue entre une mélancolie tout en arpège, puis part dans un heavy assez lyrique à la sauce MAIDEN. À noter que le chant de Philippe "Phil" Grelaud ressemble parfois, dans ce titre, à celui de Bernie Bonvoisin (TRUST)

Et puis c’est un vrai plaisir de réentendre « King of Pain » en version française.

Voilà que vous dire de plus ?

Un bien bon album ma commère.

Cela sort le 24 février et cela m’a été envoyé par VERYCORDS.

A plus !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports