AKROMA - La Cene

Chronique

Pochette de l'album  La Cene par AKROMA
  1. Pierre
  2. Thomas
  3. Jacques
  4. Barthélémy
  5. Matthieu
  6. Jude
  7. Simon
  8. André
  9. Jean
  10. Philippe
  11. Jacques, Fils d'Alphée
  12. Judas

Site(s) du groupe :

Site web de AKROMA
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 21/03/2014

 

Un projet pharaonique pour le groupe de black symphonique AKROMA. Après « sept » en 2006 qui parlait des sept péchés capitaux, après « seth » en 2009 qui traitait des 10 plaies de l’Égypte, voici venu le temps de « La Cène » qui parle de l'histoire d'un homme qui, dans son désir de vengeance, va reconstituer le dernier repas du christ, de la plus macabre des façons.. Et pour ce faire 12 chanteurs français interprètent les apôtres et donnent la répartie à Alain Germonville. De plus, cerise sur le gâteau…

….la soprano lyrique Laura Kimpe ajoute son « grain de sel vocal ».

En fait quand j’ai vu que laurent de DEFICIENCY posait sa voix sur » JUDE », j’ai été poussé par la curiosité, car c’est un ami qui joue d’un thrash moderne. Que venait-il faire dans cette galette ?

Et bien on se trouve dans une musique estampillée black symphonique mais on n’est pas dans la gamme d’un DIMMU BORGIR.

La production y est moins heavy, moins ampoulée, mais je dirai plus proche d’une certaine idée du black. On revient à quelque chose de plus « true » dans le mix. Histoire de moyens ou de démarche.

Après il m’est ambigu de parler de true car ici leur metal se pare de plusieurs facettes selon les titres : black, heavy, voire death, dark, prog, le tout porté par un aspect metal sympho. Et comme ils sont 12 gosiers à partager la vedette avec Alain cela fait du monde et encore des influences diverses.

En voici la liste :

Pierre : S.A.S de l'Argilière (MISANTHROPE )
Thomas : Matthieu "Cigalou" Jouvert (GRAZED)
Jacques : Frank Laprévotte (La HORDE)
Barthélemy : Black Messiah (SETH)
Matthieu : Kamel Guellil (OVERLOAD)
Jude : Laurent Gisonna (DEFICIENCY)
Simon : Patrick Germonville (MORTUARY)
André : Nicolas Calnibalosky (FUNERAL DAWN)
Jean : Sotaa (ODIUM)
Philippe : Sébastien Daspet (VEILS OF PERCEPTION)
Jacques fils d’Alphée : Manu (AVALON)
Judas : Emmanuel "El Worm" Lévy (WORMFOOD)

En parlant de gosier, il y a le chant d’Alain, qui peut en indisposer certains car ce dernier est aigu, criard. Il m’a fait penser à celui des WAMPAS (didier), version black ;

Pas sûr que sa façon de pousser la complainte soit du gout de tout le monde, c’est vraiment à part.

Quant aux titres j’ai particulièrement aimé des compos comme : » »jacques », « mathieu », « jude », « simon ».Les mélodies et ambiances accrochent vraiment bien et du clavier en passant par la section rythmique, ou la six cordes, ils assurent.

Quant au chant de Laura, il ajoute le petit plus indispensable.

Voilà je dirai de ce cd qu’il est plutôt riche, à part, qu’ils ont un style à eux à la croisée de plusieurs autres et que le timbre de voix d’Alain est vraiment un phénomène à lui tout seul : soit on adopte, soit on jette, mais en tous les cas: On n’oublie pas !

Il leur aura fallu 4 années pour arriver à cela ! C’est beau la passion d’un projet, surtout quand on le mène à terme.

Cela sort le 24 mars et ce cd m’a été adressé par FANTAI’ZIC

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports