ALICE COOPER - Paranormal

Chronique

Pochette de l'album Paranormal par ALICE COOPER
  1. Paranormal 04:09
  2. Dead Flies 02:21
  3. Fireball 04:48
  4. Paranoiac Personality 03:11
  5. Fallen in Love 03:33
  6. Dynamite Road 02:42
  7. Private Public Breakdown 03:25
  8. Holy Water 03:07
  9. Rats 02:38
  10. The Sound of A 04:06
  11. Bonus : Genuine American Girl 04:26
  12. You and All of Your Friends 02:41
  13. No More Mr. Nice Guy [Live] 03:11
  14. Under My Wheels [Live] 02:56
  15. Billion Dollar Babies [Live] 03:39
  16. Feed My Frankenstein [Live] 05:01
  17. Only Women Bleed [Live] 05:08
  18. School's Out [Live] 06:06

Site(s) du groupe :

Site web de ALICE COOPER
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 13/08/2017

Télécharger légalement

« Paranormal » par ALICE COOPER . Une figure de légende qui a inspiré, ne serait-ce que pour son maquillage et ses shows, nombre de musiciens, à commencer par certains black metalleux. Pour ce nouvel album, ALICE COOPER a mis les petits plats dans les grands …tout en restant assez direct dans son propos. En fait j’ose avancer que le maitre ne prend pas de risque tout en privilégiant une musique qui rappelle assez ces débuts, musique tournée vers le hard rock, le rock n’ roll, le tout habillé parfois d’un aspect théâtral qui lui ai propre.

 

Pour ce faire il a invité quelques guets star et pas des moindres. Outre Larry Mullen Jr. le batteur de U2 omniprésent derrière les fûts, on trouve ROGER GLOVER de DEEP PURPLE sur « Paranormal ». Cette composition est assez chiadée dans sa construction et invite à être vécue sur scène. Il y a également des morceaux bien rock traditionnels, à commencer par «Fallen In Love » où l’invité de marque est un certain Billy Gibbons de ZZ TOP et cela se sent de suite….j’adore ce titre ; dans la même veine on y découvre «Dynamite Road », rock enjoué et « Rats » basé sur les trois éternels accords. Certain morceau porte des cuivres comme à la grande époque (Holy Water), mais la musique d’Alice peut prendre également de faux airs de KISS sur «Private Public Breakdown ».

 

Enfin pour clore le tableau, « Fireball » dégage un groove presque blues / rock et l’album termine par « The Sound of A », sorte de ballade au solos bluesy et à l’ambiance gentiment malsaine. Il faut préciser que trois membres du groupe original d’ALICE COOPER, sur le cd 2 dans la version Deluxe, ont écrits et enregistrés «Genuine American Girl « et « You And All of your Friends ». Perso si je n’avais pas acheté la version 2 cd, j’aurai trouvé ce « paranormal un peu court aux entournures…peut-être parce que, sans être exceptionnel, il n’en demeure pas moins un très agréable moment. Une sorte de retour aux origines où, il me semble, le bonhomme et ses compères, prennent leur pied. Et puis, servi par un mix impeccable, la voix d’ALICE ne semble pas avoir pris une ride. Comment dire ? Un monsieur qui traverse le temps.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports