AMILY - To All In Graves

Chronique

Pochette de l'album To All In Graves par Amily
  1. Endless Exequies
  2. Fading Image Of My Own
  3. Renaissance Day
  4. Daydreams of Peeled Wallflower
  5. Under The Black Voile
  6. Winds Of Culmination
  7. Rejected Cells
  8. Forever Cold
  9. To All In Graves
  10. Funeral of Love

Site(s) du groupe :

MySpace de Amily
Par Mindkiller

Publié le 27/03/2013

 

Quand Solitude Productions m'a envoyé son dernier pack, j'ai été tout de suite frappé par une pochette sobre. De l'herbe avec une stelle posée dessus. To All In Graves d'Amily. Il est clair que j'allais avoir à faire face à du doom en voyant cette pochette. De totues façons le label est spécialisé dans ce type de productions. Mais l'artwork était assez alléchant pour que ça me donne envie de jeter une oreille. En me renseignant un peu, je me suis rendu compte que cet album était le premier du groupe. Un album qui a été accouché dans la longueur puisque le groupe a mis six ans à le sortir. Il faut dire que les soucis de line up ne l'ont pas aidé. A tel point que plus que deux membres officient au sein de celui ci. Ce qui n'empêche pas le combo de garder les compos écrites au préalable, tout en y créditant les personnes ayant participé à l'écriture.

Avec une intro digne de figurer sur la (très bonne) BO du navet qu'est  Queen of the Damned, le groupe nous entraîne dans un univers ou doom et univers gothique se mélange. Très vite, et ce grâce notamment aux violons présents sur ces titres, les images se dessinent dans nos têtes. Entre un Queen of The Damned mais réalisé par un Tim Burton en grande forme et un plus mauvais Dark Shadows. D'ailleurs le titre suivant nous donne vraiment l'impression de musique de film avec l'introduction tout au violon qui y est faite. Cependant, dès que celle ci s'estompe pour laisser place à la voix growlée, on ne peut qu'être séduit. Car même si le groupe n'invente pas la poudre, les violons / claviers auront tôt fait d'apporter une touche d'originalité et raffraîchissante à un style souvent usé jusqu'à la corde. Et puis les choeurs ajoutent à ce côté très "mystique" mélancolique. Normal pour du doom me direz vous. Oui. A la différence prêt que le groupe ne nous serinent pas des compo de 10 à 15 minutes mais fait dans le relativement court pour nous donner au plus long 7 minutes de musique. Ainsi l'album respire. De plus, les changement de rythmes aident à ce que cet album soit digeste. Combien de groupes de ce style se cantonnent à nous donner une atmosphère plombante sans pour autant aérer leur musique. Ainsi donc avec des titres comme Winds of Culmination le groupe nous offre une musique certes lourde et étouffante, mais aussi aérée et loin d'être indigeste. Ce qui est une qualité. Et puis les soli, sans faire dans le technique, le rapide ou autre, apportent vraiment une touche appréciable à la musique. Plus surprenant le très rapide Rejected Cells avec sa batterie à la limite du blast et surtout sa double grosse caisse bien présente. Un titre qui permet de sortir de l'hypnose musicale dans laquelle nous a emporté Amily.

Côté production, l'album est parfait. Tous les instruments sont parfaitement équilibrés. Tout trouve sa place comme une symphonie se créant à chaque morceaux. Par contre, les arrêts brutaux pour enchaîner sur des titres totalement différents auraient, dans ce style, tendance à gêner l'écoute. Le meilleur exemple est l’enchaînement entre Winds of Culmination et Rejected Cells  ou l'impression de manque se fait ressentir. Malheureusement cette impression est assez répétitive ce qui empêche de se laisser totalement emporter dans le sillage du groupe. C'est peut être au final le vrai point négatif de cet album. Une transition pas forcément heureuse. Est-ce du au choix de l'ordre ou à une production qui ne laisse pas le temps à un morceau de finir avec une fade out et commencer avec un fade out plus prononcé? Bref un point choquant mais pas crucial pour autant.

Ce premier album d'Amily est donc une belle réussite et ce qui est d'autant plus étonnant est la qualité sonore dont ils font preuve pour un premier jet et dans le style opéré. Pas l'album du siècle, mais qui s'écoute sans déplaisir. Affaire à suivre.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports