AMON SETHIS - Part I : The Prophecy

Chronique

Pochette de l'album Part I : The Prophecy par Amon Sethis
  1. Journey To The Egypt Land
  2. Pyramidion
  3. Chosen by Rê
  4. Amonsethis
  5. The Land of Slaves
  6. The Wait
  7. Servents of Seth
  8. Isis the Breath of Life
  9. Universal Harmony
  10. Horus
  11. Pyramid's Book
  12. The Prophecy

Site(s) du groupe :

MySpace de Amon Sethis
Par Requin Volant

Publié le 15/09/2011

Télécharger légalement

Dans le genre mélange entre Egypte et metal tout le monde ou presque connaît Nile, et bien voici un autre groupe qui s’inspire des mêmes choses : Amon Sethis !

Le résultat final est ici bien moins violent ce qui ne l’empêche pas de rester particulièrement efficace et agréable.

Ce projet original créé en 2007 comprend Julien Tournoud, ex-membre du groupe Hellixxir (Thrash Metal) ou encore Maurizio Colombo, ex-Erato.

 

Dès la première chanson on se retrouve projeté des milliers d’années auparavant, on se voit traversant la vallée des rois, ou encore au pied des pyramides de Gizeh. « Journey to the Egypt Land » porte bien son nom, cette intro entièrement instrumentale est un véritable voyage pour les oreilles et pour l'esprit.

En revanche « Pyramidion » tranche immédiatement par son riff de guitare saccadé qui nous rappelle qu’il s’agit bien ici d’un mélange entre metal et musique orientale. On pensera à Iced Earth au moment où la voix masculine de la chanson commencera avant qu’une voix féminine magnifique agrémente ponctuellement le tout d’une manière plus que convaincante.

Cette chanson est probablement la meilleure de l’album,elle contient tous les ingrédients qui peuvent faire et feront probablement par la suite le succès de ce groupe.

« Isis the Breath of Life » est également une piste incontournable, elle se démarque des autres par son côté bien moins rythmé qui s’avère au final très apaisant.

 

On regrettera cependant un côté répétitif sur cet album, le potentiel du groupe n’est ici pas encore totalement exploité en matière notamment de capacités instrumentales et plus particulièrement de guitare. La jeunesse de la formation est probablement en cause, et on peut sans trop de risques espérer un second album dans les prochaines années qui aura corrigé ces petits problèmes.

C’est le cas notamment sur des pistes comme « The Land of Slaves » qui me laisse quelque peu sur ma faim sans pour autant être foncièrement mauvaise.

 

On trouve donc défauts, comme partout mais ils sont amplement compensés par le florilège de bons éléments présents dans cet album. Ce petit groupe grenoblois est promis à un bel avenir !

Si vous en doutez encore, « Horus » saura vous en convaincre.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports