ANAAL NATHRAKH - The Whole Of The Law

Chronique

Pochette de l'album The Whole Of The Law par Anaal Nathrakh
  1. The Nameless Dread
  2. Depravity Favours the Bold
  3. Hold Your Children Close and Pray for Oblivion
  4. We Will Fucking Kill You
  5. ...So We Can Die Happy
  6. In Flagrante Delicto
  7. And You Will Beg for Our Secrets
  8. Extravaganza!
  9. On Being a Slave
  10. The Great Spectator
  11. Of Horror, And The Black Shawls

Site(s) du groupe :

MySpace de Anaal Nathrakh Site web de Anaal Nathrakh
Par Flying Shark

Publié le 29/09/2016

Télécharger légalement

Il y a maintenant presque deux ans jour pour jour, je chroniquais Desideratum. Une "surprise" dans la discographie d'Anaal Nathrakh qui semblait avoir pris à revers bon nombre d'adeptes de la formation anglaise. Cependant, les avis se sont révélés partagés entre ceux qui appréciaient la dimension plus travaillée/recherchée de l'album et ceux à qui l'agressivité primale des premières aurores manquait.

Nous voici en 2016, avec l'arrivée de The Whole Of The Law, opus qui, de mon point de vue en tout cas, ne s'avère pas aussi convaincant.

L'apport sur le précédent album de touches plus électroniques dans les compositions avait permis de relever la saveur de ces dernières en leur conférant l'énergie propre à ce type de sonorités. Ici, c'est à quelques exceptions près une marche arrière qui a été effectuée sur ces éléments. Les "puristes" apprécieront probablement un retour aux fondamentaux, même si ce dernier se couple malheureusement avec la sensation que le groupe a choisi de s'enfermer dans un carcan. Si l'on conserve la sensation presque viscérale d'une violence poussée à son paroxysme, on se rend également compte au fil de l'écoute que le groupe tourne quelque peu en rond, ne se réinvente pas et finit par donner l'impression de n'avoir écouté non pas un album mais un seul et même morceau pendant plusieurs dizaines de minutes.

L'extrême saturation du mix, l'absence de sensation de relâchement ou d'accalmie demeurent des points forts, tout comme le fait que le groupe a su conserver l'effet apocalyptique que sa musique a toujours procuré. Cependant, ces qualités ne suffisent pas à faire oublier la facilité de la composition. Anaal Nathrakh semble s'être engouffré dans une spirale qui s'effondre sur elle-même, retrouvant ainsi des éléments déjà explorés sans pour autant pouvoir atteindre de nouveaux horizons.

C'est donc avec une certaine amertume que j'ai reposé mon casque après avoir écouté cet album que j'attendais avec impatience depuis la parution de son prédécesseur. Sans pouvoir être considéré à proprement parler comme un échec, The Whole Of The Law laisse une sensation d'inachevé et l'impression que le crépuscule des idoles pourrait tendre à s'approcher d'une formation qui a pourtant un talent indéniable. Le live ne rattrapera pas nécessairement l'album étant donné que les prestations peuvent s'avérer dantesques lors de certains shows et tout simplement inaudibles les fois suivantes.

 

Il faudra ainsi attendre que les comparses de Birmingham retournent en studio pour savoir si cet album n'est qu'une erreur de parcours ou si Anaal Nathrakh est réellement à bout de souffle.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports