ANGEROT - The Splendid Iniquity

Chronique

Pochette de l'album The Splendid Iniquity  par ANGEROT
  1. Black Epoch
  2. Eternal Unrest 03:23
  3. The Splendid Iniquity
  4. Rivers of Chaos
  5. Under the Calm
  6. They Wake at Dusk
  7. From the Pit to the Apex
  8. Deliver Us...
  9. That Hath Awoke
  10. Falia Diaboli (Alisin)

Site(s) du groupe :

Site web de ANGEROT
Par olivier no limit

Publié le 02/04/2018

 

ANGEROT. Ils viennent du Dakota du Sud dans la région du Midwestern, ils sortent leur premier album « The Splendid Iniquity », ils font dans le death old school. Alors on parle de celui de la Floride ? Non tout faux, ces gars sont inspirés par le death Scandinave, non pas le death mélo, mais celui qui vient de grouper comme ENTOMBED, DISMEMBER, BLOODBATH !

 

C’est mixé par Tomas Skogsberg (Entombed, Dismember, Carnage, Grave, At the Gates) et en plus certaines légendes du death y font leur apparition : LG Petrov (Entombed, Entombed AD), James Murphy (Death, Cancer, Disincarnate, Obituary). Bref que du bon . Déjà il y a ce son boueux, sale, brouillon, typique du genre avec pourtant une certaine profondeur. Ensuite on y trouve de ces riffs répétitifs, aux contours glacés comme autant de fleurs de gel qui vous piquent les tympans. Ils sont joués en rang serrés comme sur « From the Pit to the Apex », telle une ritournelle ou bien se posent sur des titres plus lents (Deliver Us, That Hath Awoke) et là deviennent malsains, hypnotiques.On a le droit aussi à quelques mélodies minimalistes, aux lignes simplistes (Falia Diaboli), à des solos de guitares vraiment bien vu. Quant aux tempos on passe aussi bien du blast beat méchant (Eternal Unrest) à des tempos lents ou médium.Enfin il y a la voix, ultra caverneuse qui vous prend dans ses rets pour ne plus vous lâcher.

 

 

Quant aux ambiances dégagées, même s’il y a sur « From the Pit to the Apex » un petit côté death n’ roll, on est surtout plongé dans un monde flippant, lugubre sans être gore. Ici pas de massacre à la tronçonneuse, mais plutôt un malaise quand certains se disent que la vie est une tromperie. Tu vois le genre. En tous les cas ceux qui aiment les débuts du death scandinave non melo devraient aimer cette démarche !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports