ANNIHILATOR - Feast

Chronique

Pochette de l'album Feast par Annihilator
  1. Deadlock
  2. No Way out
  3. Smear Campaign
  4. No Surrender
  5. Wrapped
  6. Perfect Angel Eyes
  7. Demon Code
  8. Fight the World
  9. One Falls, Two Rise

Site(s) du groupe :

MySpace de Annihilator Site web de Annihilator
Par olivier no limit

Publié le 03/09/2013

Télécharger légalement

Salut les gens. Autant j’ai trouvé le dernier MEGADETH franchement mauvais, autant j’adore le nouvel album d’HANNIHILATOR :« feast ».

 Il y a presque un quart de siècle sortait « Alice In Hell », premier né d’un certain groupe Canadien nommé ANNIHILATOR. Et revoici la bande à Jeff Waters qui revient sur scène après 3 ans d’absence, avec ce « feast »tout nouveau tout chaud. Quand on sait que Jeff vit plutôt bien, ayant à côté de son groupe fétiche, un business musical qui lui permet d’exister confortablement, on peut se demander ce que le bonhomme, à 50 ans, peut encore donner. Réponse.

Déjà sur « Annihilator » (2010) il y avait une spécificité, celle de trouver des tas et des tas de solos. Sur « Metal » (2007), chaque titre était créé en partenariat avec un musicien différent et ici, sur « Feast », on pourrait dire que la tendance est de jouer sur des tempos plutôt nerveux. Est-ce l’arrivée d’un nouveau batteur qui en est la cause ? Je ne sais pas, mais le frappeur de fût adopte une démarche très énergétique.

Autre chose, outre l’excellence des solos haut de gamme, j’ai parfois trouvé, sur « Annihilator » et « metal » que les Canadiens savaient pondre de bons riffs, soit, mais que souvent il manquait ce petit truc en plus qui fait s’envoler un refrain, d’où un quelque chose de linéaire dans leur production. Mais pas cette fois ci .Des titres comme « No Way out », «One Falls, Two Rise », « Demon Code », « Fight the World » vous envolent sans problèmes : le petit truc est là.

 Sinon j’ai lu quelque part que le chanteur restait un peu plat dans ses vocaux, perso je suis ok avec cette critique, cependant je trouve qu’il colle au style heavy thrash, et quand plus cela rajoute à l’aspect old school de leur metal.

Comme à leur habitude on trouve des morceaux légérement à part comme «Smear Campaign » qui alterne groove funky et thrash, ainsi que la ballade « Perfect Angel Eyes », ou «Wrapped » assez hard rock. Bizarrement ce sont les titres que j’aime le moins (surtout la ballade que je trouve niaise). A part cela, cette galette présente un rendu plutôt homogène, rentre dedans tout en étant fine dans son propos.

Cela n’engage que moi, mais j’adore cet album qui a, parfois, un arrière-gout de Bay Area !!!

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports