ANNIHILATOR - Metal

Chronique

Pochette de l'album Metal par Annihilator
  1. Clown parade (feat. Jeff Loomis)
  2. Couple suicide(feat. Danko jones and Angela gossow)
  3. Army of one (feat. Steve Kudlow)
  4. Downright dominate(feat. Alexi laiho)
  5. Smothered(feat.Anders björter)
  6. Operation annihilation(feat.Michael amott)
  7. Haunted(feat.Jesper strömblad)
  8. Kicked (feat.Corey beaulieu)
  9. Detonation(feat.Jacob lynam)
  10. Chasing the high (feat.William adler)

Site(s) du groupe :

MySpace de Annihilator Site web de Annihilator
Par olivier no limit

Publié le 07/05/2007

 

(Style : heavy métal/ thrash mélodique). C’est grâce à Metal France et à la chronique de Withinsylvia, à propos de « Schizo deluxe », que j’ai découvert Annihilator. A cette époque j’étais à des années lumières de penser qu’un jour je participerai à ce webzine, et que je parlerai du nouvel Annihilator nommé tout simplement « Métal ».

C’est sous la houlette de jeff Waters, seul membre permanent du groupe et leader incontesté, qu’une multitude de star du métal ont officié pour que « Metal » voit le jour. Le trip est un hommage à la bête, chaque morceau incluant un solo ou un rajout de voix fait par les invités. En voici la liste : Jeff loomis ( Nevermore ), Danko jones ( Anvil ), Angela gossow ( Arch enemy ), Steve Kudlow ( Anvil ), Alexi Laiho ( Children of bodom ), Anders Björler ( The haunted ) , Mickael Amott ( Arch enemy ), Jesper Strömblad ( In flames ), Corey Beaulieu ( Trivium ), Jacob Lynam ), William Adler (Lamb of god ).Le résultat ? Bon faut dire que je suis fan et m’appelant « no limit », par dérision, je vais essayer de calmer ma joie. Ce cd plaira aux passionnés du combo. Le tempo général de cet album est rapide, comme une pluie incessante et tenace , crépitant sur un toit. Les guitares ne sont pas violentes mais énergiques et bourrées de riffs bien accrocheurs (Detonation, Chasing the high, Operation annihilation, Clown parade ). Le chant est clair, ponctué de quelques plages vocales dispensées par les invités (Danko jones et Angela gossow sur « Couple suicide »). Et les solos ? Et ben se sera selon les goûts de chacun, mais ils sont variés et parfois de très haute volée (celui du guitariste de Children of bodom sur « Downright Dominate » est fabuleux). N’oublions pas les paroles de « Army of one » qui énumère les groupes qui ont influencé Annihilator : Metallica, Megadeth, Black sabbath, Slayer, Iron maiden.

Le tout est peut être un peu linéaire, car certains musiciens ont envoyé leur partie de guitare par le net et il manque un petit peu de liant à l’ensemble: rien ne vaut une présence humaine en studio . Mais les compos sont originales et bien enlevées. En tout les cas cet album montre que le métal est une grande famille, un poing levé à toutes ces critiques ignorantes ou apeurées, à tous ces spécialistes qui vivent le métal comme un danger pour les jeunes têtes blondes (chevelues ou rasées).

Personnellement, j’adore « Métal ». Sûr, cet étalage de gratteux peut lasser,mais on peut considérer ce cd comme une curiosité ou un incontournable. En tout les cas il replace Annihilator dans le peloton de tête. Et maintenant j’attends de pied ferme le prochain cd d’Anthrax et de Metallica.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports