AOSOTH - III

Chronique

Pochette de l'album III par Aosoth
  1. I
  2. II
  3. III
  4. IV
  5. V
  6. VI

Site(s) du groupe :

MySpace de Aosoth
Par D

Publié le 24/06/2011

Télécharger légalement

D'abord, il y a eu "Aosoth", très bon. Puis il y a eu "Ashes of Angels" qui envoyait le premier album loin derrière. Et...
On peut penser ce que l'on veut, la scène black metal de France est en pleine ébulition. Avec des groupes comme Hell Militia ou Temple of Baal, on ne sait ou donner de la tête tellement il y a du bon partout. Lorsqu'Aosoth se forme en 2002, le public était un peu subjugué vis à vis du fait qu' Aosoth & Antaeus étaient très souvent confondus, vu le charismatique et unique MKM aux voix des deux groupes. Cependant, le temps passant, on sentait qu'effectivement ces deux groupes n'avaient rien à voir. Et ce, surtout depuis la pause d'Antaeus de 2006-2007. Bref. Ce groupe - dirais-je supergroupe? - composé donc de MKM au chant, BST aux guitares / batteries et INRVI à la basse, sort son 3ème album, après avoir concrétisé une tournée en compagnie de Watain & Shining. Quoi de mieux qu'un nouvel album? Mais allez savoir, j'ai toujours eu des doutes sur les nouvelles sorties que j'achète sans écouter au préalable, surtout des vinyls... Et, bon sang, pourquoi ai-je douté!

... Et puis il y a "III", qui envoie "Ashes of Angels" loin derrière...
Cet album comprend tellement de choses qu'il est impossible de ne pas l'écouter en entier, à chaque fois d'une traite. Créé pour être écouté de la sorte et divisé en 6 parties continues, "III" est un album qui représente le malsain. Puisse-t-il être black metal, ambiant, noise, brutal, lent, rapide, ce malsain se ressent du début à la fin. Cet album est une mise en abyme du noir, divisé en 6 entités différentes et tellement semblables à la fois. MKM s'impose comme LE chanteur parfait. Ses cris, ses rituels, ses mots sont des couteaux directement plantés dans notre tête. Invocatoires comme démonstratifs, ces chants se fondent lentement dans la musique et on arrive presque à oublier que l'on écoute un album de musique, tellement c'est prenant. Ne parlons guère des autres instruments : tout se suit. Entre blasts rapides et riffs de malade, mid tempo sinueux et sa batterie d'une lenteur apocalyptique et martiale, ses breaks de noise/dark ambiant placés à la perfection pour que l'on récupère... "III" est un hymne à la noirceur même, voire la noirceur elle-même. Du pur black metal de France.

... En fait, III est la sortie black metal français du moment.
Du côté production, BST Studios : rien à redire dessus, Monsieur BST est un homme qui sait cibler une ambiance, un son, et en faire une perle. Mais ne vous attendez pas à une production surfaite, loin de là : ici, c'est une production raw et intense. On connait les atouts de ce studio (cf "The Flesh" de The Order of Apollyon, par exemple), et ce n'est pas pour rien. Alors, en conclusion : amateurs de black metal, foncez acheter cet album. Une perle noire, et rare. Et le vinyl est magnifique!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports