APPOLLONIA - Dull Parade

Chronique

Pochette de l'album Dull Parade par Appollonia
  1. On A Bed Of Sulfur
  2. Strange Blooms
  3. Lights Out - Knives Out
  4. Ammunitions Please
  5. Everest
  6. Elizaberri
  7. To Study Lips
  8. Anelace
  9. Welsh Rarebit

Site(s) du groupe :

Site web de Appollonia
Par Baptiste

Publié le 15/03/2015

Télécharger légalement

Déjà le 4ème album pour les bordelais d’Appollonia. Et je dois bien reconnaître que c’est bien la première fois que j’entends parler d’eux…Je n’ai même pas envie de faire durer le suspens, je préfère aller à l’essentiel et déclarer dès à présent que cet album est une bombe.

Imaginez un groupe qui puiserait ses influences dans ce qui se fait de mieux en matière de rock, metal, post hardcore, hard rock ou encore stoner. Un groupe qui allierait à la puissance « à l’américaine » d’un Stone Sour, la recherche d’un Mastodon, le sens mélodique d’un Hermano et la sincérité de Klone. Un groupe qui s’ancrerait dans une grande tradition tout en traçant son propre chemin. Bref, imaginez le groupe qui vous accompagnera probablement pour l’année à venir si vous posez une oreille sur cet album.

Vous trouvez que le petit jeu des influences est absurde dans le cas présent ? C’est normal, Appollonia ressemble à beaucoup de monde… et à personne à la fois.Dull Parade est une œuvre étonnante tant elle est parsemée de repères et pourtant déroutante. Comme si la route vers votre maison amenait subitement chez quelqu’un d’autre.
Une telle richesse aurait pu conduire à un album décousu : il n’en est rien. La cohérence de l’ensemble est absolument irréprochable. Tout est absolument fluide, simple, logique. 

Les musiciens se tirent également avec les honneurs des considérations plus pragmatiques sur leur prestation. Le chant est d’une grande variété, alternant la rage contenue et le velours, l’émotion poignante et l’explosion. Une performance magistrale que la guitare n’a pas a envier. Les mélodies, les solos, les riffs incisifs ont en commun une exécution sans faille et un feeling palpable. Quand le tout s’appuie sur une base rythmique au groove insolent il n’y a rien à ajouter.

Dull Parade étant le premier album que je découvre, impossible donc de le comparer aux précédentes livraisons du groupe. Mais sa valeur intrinsèque suffit à elle seule. Cet album, qu’il soit plus ou moins réussi que ses prédécesseurs, est un petit bijou

Comment un groupe de cette trempe peut évoluer dans un le relatif anonymat d’aujourd’hui ? Sans jouer au jeu du « il y a des groupes moins bons plus connus », c’est tout simplement indéniable que le groupe mérite mieux qu’un succès d’estime.La France ferait bien de se pencher assez vite sur l’un de ses plus talentueux représentants ! Quant à moi, je vais me contenter de bénir le métier de chroniqueur qui me fait croiser la route de formations comme Appollonia.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports