AQME - AqME

Chronique

Pochette de l'album AqME par AqME
  1. Ensemble
  2. Tant d'années
  3. Refuser le silence
  4. Enfant du ciel
  5. Rien ne nous arrêtera (feat REUNO)
  6. Si loin
  7. Tout est supplice
  8. Un damnè
  9. Meurs !
  10. Une promesse
  11. Se souvenir
  12. M.E.S.S.

Site(s) du groupe :

Site web de AqME
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 11/09/2017

Télécharger légalement

“AqME” par ….AQME. Huitième album au compteur avec derrière les manettes, pour l’enregistrement, le seul membre originel du quartet, à savoir le batteur Etienne Sarthou. Un groupe qui a su se renouveler musicalement parlant et qui n’a pas baissé les bras malgré le départ de son premier chanteur Thomas Thirrion en 2012, remplacé par Vincent Peignart-Mancini. Perso je n’ai jamais été un super fan de ce combo leur préférant des gens comme LOFOFORA, TAGADA JONES ou ces dernières années MASS HYSTERYA. Cependant j’ai, en chroniquant des albums comme « Dévisager Dieu », développé à leur encontre un certain respect. Ces gens méritent que l’on s’y arrête alors prenez cette chronique comme celle d’un « non fan ».

 

Déjà ce qui frappe d’emblée comme un coup de massue c’est leur son. D’un côté il est poussé dans les graves à la limite de la distorsion (pauvre ampli) et parfois je me dis qu’on n’est pas loin du hardcore. Surtout que Vincent, au chant, à une forte propension à passer d’une voix claire à un gosier très en colère pas loin du H&C. Il me fait penser, dans cette démarche à un certain Schuylar Croom, le chanteur du groupe HE IS LEGEND sur des albums comme « It hates you » ou « Suck out the poison ». Ça secoue la pulpe et ça fait monter la tension de plusieurs degrés. Ensuite, il y a un autre son de guitare : il est assez éthéré un peu comme celui de U2 mais en beaucoup plus sale. Il dessine certaines intro (Ensemble, Enfant du ciel), mais peut aussi se marier à celui plus metal (Tant d’années), voire emprunter une coloration que l’on trouve aussi dans le death (Refuser le silence). Bien sûr, AQME joue aussi la carte de l’alternance, de l’opposition entre douceur et rage ce qui est un fondamental du metal.

 

En ce qui concerne l’inspiration, l’écriture musicale, les ambiances, je dirai que grosso modo, les deux tiers de leurs titres sont vraiment rageurs : ça cogne dru. Ici plus de réminiscences un peu pop, on oscille entre metal et rock. Pour l’exemple, il y a « Rien ne nous arrêtera » un titre que j’aime beaucoup, oppressant, au refrain accrocheur où REUNO de LOFOFORA chante en guest, et franchement la musique d’AQME lui va comme un gant. Du même tonneau on peut y trouver « Tout est supplice », voire « Une promesse » au riff vraiment prenant et au refrain violent. Après il y a des compositions qui me laissant un peu froid comme « un damné » ou « Se souvenir » , morceaux plus mélodiques, mais qui devraient ravir les « vrais fans ». Et enfin pour terminer, n’oublions pas « M.E.S.SS », un titre lancinant, en deux parties, tout en douce noirceur hypnotique. Je rajouterai aussi « Si loin » qui en fait résume tout ce que sait faire AQME, tant les ingrédients qui le compose sont divers et variés.

 

Alors, je n’ai que trois mots à dire ; chapeau les gars (et la fille). Je ne suis toujours pas un grand fan, n'aimant pas tout ce qu'ils font; mais à l’écoute de cette galette c’est plus que du respect que je ressens à leur encontre. Carrément je dirai qu’ils ont du talent. Voilà en ce qui me concerne tout est dit !

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports