ARKAN - Kelem

Chronique

Pochette de l'album Kelem par ARKAN
  1. Kafir 05:05
  2. Nour 05:34
  3. The Call 05:23
  4. Cub of the Caliphate 04:17
  5. Erhal 04:14
  6. Eib 01:23
  7. Just a Lie 05:49
  8. Beyond the Wall 06:01
  9. Kelem 02:04 :1) Capital City Burns 02:04 2) As a Slave 01:30 3)Jasmine Harvest 06:37
  10. Ray of hope

Site(s) du groupe :

Site web de ARKAN
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 25/11/2016

Télécharger légalement

Ici on parle d’un sujet qui ne laisse aucune place aux « bla bla » de quelques ventripotents du cerveau, il s’agit des conséquences engendrées par le terrorisme, fil conducteur du nouvel album ARKAN nommé « Kelem ». Alors il parait qu’ ils ont changé de chanteuse, car exit Sarah Layssac, bonjour Manuel Munoz….qui officiait dans un super groupe nommé THE OLD DEAD TREE et qui retrouve son compère le batteur fondateur du groupe ARKAN : Foued Moukid .

Après, honnêtement, je ne peux pas comparer comment c’était avant car ne connaissant pas ce combo, c’est pour moi un voyage en pays inconnu ; voici juste mes impressions. Les deux premiers titres , « kafir » et « Nour » sont plutôt « tranquilles «, atmosphériques et tout en mélancolie, même si, sur « Nour », intervient un petit growl « pas piqué des hannetons » ; j’apprécie à la fois le travail de la (des) voix mais trouve cependant leur musique plutôt traditionnelle , pas vraiment arabisante. Arrive alors « the call » qui surgit et c’est l’explosion : musique orientale dont les circonvolutions sont boostée au death metal ! Que demande le peuple ! Le pied. À la fois de la finesse, de la puissance, des instruments traditionnels, de l’électricité et une vraie bouffée d’émotion portée une fois de plus par le chant growl ou clair de Manuel. Et ainsi de suite : folk sur « eib », « death » pendant « Erhal », presque dark au cours de « Just a lie ».

Enfin apothéose ou synthèse de leur univers relativement multifacettes, arrive le titre « Kelem » à la fois mélodique, prog, death, nourri d’une toile de fond mêlant racines orientales et musique plus moderne. En fait, cet album me fait parfois ressentir quelques relents musicaux proches de THE OLD DEAD TREE. Après, je m’attendais à des sons plus marqués du sceau oriental et moins dans la norme de ce qui se fait en général dans ce genre de musique. Cependant, ils savent imprimer dans nos têtes une chose essentielle à ce style de metal : de l’émotion, de l’affect. La fibre sensible vibre au diapason de leur musique et musicalement ils sont coherents. De plus le travail des voix porte ! Inch Allah.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports