ARMAGEDDON - Captivity & Devourment

Chronique

Pochette de l'album Captivity & Devourment par ARMAGEDDON
  1. Captivity & Devourment
  2. Locked In
  3. Rendition
  4. Fugitive Dust
  5. Conquer
  6. Thanatron
  7. Background Radiation
  8. The Watcher
  9. Equalizer
  10. Giants

Site(s) du groupe :

Site web de ARMAGEDDON
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 23/01/2015

Télécharger légalement

Et bien non ! Christopher Amott, ex-ARCH ENEMY ne se laisse pas aller. En 1997, il eut l’idée d’un simple projet studio, nommé ARMAGEDDON, et pondit, dans un style heavy power, l’album «Crossing the Rubicon ». S’ensuivent « Embrace the Mystery » et « Three ». Et puis plus rien pendant de nombreuses années .Et voici que le groupe revient, fort d’un nouveau line up, avec comme carte de visite « Captivity & Devourment ». Le style ? Et bien suivez le guide.Juste que vous sachiez : c’est puissant !

Dès le premier titre on s'en prend plein les gencives. Du gros death mélo à la nordiste qui décalamine les oreilles. Son gras, violence dans le rendu, deux growls bien caverneux, guitares affutées; des rythmiques qui ne font pas de quartiers, des riffs un primaires mais efficaces avec un feeling parfois un peu sombre ou groove.

Au cours du quatrième morceau, « Fugitive Dust », on calme un peu le jeu, on s'engouffre dans du plus tempéré au niveau du son, et puis on reprend de plus belle avec « Thanatron ».

 On se rend compte, au fur et à mesure que l'on découvre cet album, qu'il y a de la diversité dans leur musique. Effectivement, les guitares trempent souvent dans des plans heavy/rock ou thrashy ;

Et puis les 6 cordes de Christopher donnent le plus indispensable : solos de haute volée au parfum de temps à autre prog. Un bon grateux, vraiment qui n’a rien à envier à son frangin.

De plus même si parfois la voix se fait de temps à autre claire, les growls bien huileux et profonds maintiennent une sacrée tension, pendant que la section rythmique ne fait pas dans la dentelle.

Après il y en a qui diront qu’il n’y a pas vraiment de titres qui ressortent vraiment du lot et c’est vrai. Perso, je trouve que même si les compos ne sont pas toujours incontournables, elles sont plus qu’honnêtes et je radote : elles sont efficaces comme « The Watcher ».

Et puis franchement c’est du gros son.

Alors je n’encense pas ce cd mais je l’écoute avec plaisir.

C’est sorti chez LISTENABLE.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports