ARTILLERY - Legions

Chronique

Pochette de l'album  Legions par Artillery
  1. Chill My Bones
  2. God Feather
  3. Legions
  4. Wardrum Heartbeat
  5. Global Flatine
  6. Dies Irae
  7. Anno Requiem
  8. Enslaved to the Nether
  9. Doctor Evil
  10. Ethos of Wrath

Site(s) du groupe :

MySpace de Artillery
Par olivier no limit

Publié le 26/11/2013

Télécharger légalement

Il y a parfois des albums dans lesquels on ne rentre pas très convaincu à cause d’un point de détail ; Et puis à la fin on en est complètement accroc ; C’est mon cas en ce qui concerne ce nouvel album des Danois d’ARTILLERY nommé « Legions », septième du nom.

Et vous, serez-vous légions, cher public, à être transporté par cette production marquée du sceau du changement ? Effectivement, on trouve dans la composition du groupe, un nouveau batteur en la personne de Josua Madsen, ainsi qu’un chanteur fraichement engagé nommé Michael Bastholm Dahl.

Comme pour leur précèdent album « In Blood », ils commencent par quelque chose d’oriental. D’ailleurs cette particularité ne va plus les lâcher, car tout au long de cette galette ils vont parfois mélanger certaines de ces mélodies arabisantes avec un thrash parfois mâtiné de hard rock, voire de rock (Doctor Evil). Et punaise c’est pas mal du tout. Ils savent ajouter de la musicalité à leur heavy/thrash

De plus, bonjour la puissance de leur artillerie : ce n’est pas du vent mais de la déflagration en pleine tête garantie. Cela booste à fond, à grand coup de riffs porteurs, de rythmiques traditionnelles mais bien vues, le tout emmené par un son mordant et des tempos speed.

Pourtant au début je n’étais pas emballé du tout. Pourquoi ?
Leur ancien chanteur avait un quelque chose d’ANTHRAX, d’ANNIHILATOR, sachant aussi hurler et casser sa voix claire pour y mettre la dose de rage indispensable qui fait monter la sauce.

Le nouveau, lui, a du coffre, chante juste, mais a l’air plus formaté pour avoir un gosier purement heavy metal. C’est lisse, sans manquer de relief, il y a de la puissance dans sa manière de chanter, mais pas de rage. À tel point qu’en écoutant «Enslaved to the Nether », on dirait qu’ils jouent du SCORPIONS ! Et la voix n’y est pas pour rien.

Seulement voilà, au fur et à mesure de la première écoute, et bien je me suis laissé prendre au jeu, et au final j’ai craqué.

Parfois un album vous prend aux tripes, c’est comme ça. Ici ce fut le cas. À partir de « Global Flatine » je suis monté en mode « accroc ». «Dies Irae » m’a emporté et depuis…je me repasse cette galette en boucle, bien qu’elle n’ait rien d’exceptionnel, si ce n’est qu’ils assurent, Excepté « Wardrum Heartbeat », dont je trouve le refrain trop léger.

C’est mélodieux, très puissant, speed et j’oubliais, on y trouve des solos vraiment …juteux. Du bon thrash heavy.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports