ATLANTIS CHRONICLES - Ten Miles Underwater

Chronique

Pochette de l'album  Ten Miles Underwater par Atlantis Chronicles
  1. Enter the Bathysphere...
  2. ...And Embrace the Abyss
  3. Echoes of Silence
  4. Thousands Carybdea
  5. Homocene
  6. Ten Miles Underwater
  7. L'Ivresse des Profondeurs
  8. Architeuthis Dux
  9. Tales of Atlantis
  10. Stomias Boa
  11. Behold Kraken
  12. William Beebe

Site(s) du groupe :

MySpace de Atlantis Chronicles
Par olivier no limit

Publié le 17/03/2013

Télécharger légalement

Je croyais qu’ils étaient italiens, vu qu’ils sont signés par Coroner Records (label du pays des pizzas). Pas du tout, ils sont Parisiens.

Je croyais que leur death allait être « gentil » vu qu’ils font dans le prog. Rien du tout, leur metal est compact et coléreux.

Ils se nomment Atlantis Chronicles et voici « Ten Miles Underwater ».

Dans la série « histoire d’eau », celles-ci sont plutôt tumultueuses.

Comment s’articule leur metal ? Suivez le guide.

Tout d’abord ils mettent l’accent sur les mélodies. On y trouve l’empreinte du death mélo à la Suédoise, mais leurs harmonies s’habillent également, non pas en Prada, mais dans la gamme d’un presque néoclassique, ne serait-ce qu’au détour d’un solo ou d’un plan de six cordes. Cela donne de temps à autre à leur musique quelque chose de presque mélodramatique ou de lyrique, du moins dans l'aura dégagée.

Ensuite il a l’aspect technique du jeu des musiciens. Ils maitrisent parfaitement leurs instruments et savent en tirer ce qu’il faut pour vous faire vibrer. De plus ils varient leurs partitions au sein d’un même titre donc peuvent nous surprendre.

Et finissons par le plus épicé.

Dans des passages un peu plus posés il y a toujours une sorte de tension électrique.

Effectivement, ici on ne donne pas dans la douceur ni le « planant ». Cela cartonne, rugit à coup de growls coléreux, de guitares « mur du son » et de sections rythmiques jamais en repos. À préciser quelques pointes de deathcore tranchées à la hache.

Peut-être une certaine lassitude en fin de cd, car l’album est assez long et ils restent toujours dans le même registre.

Pourtant chaque morceau est bien construit et exprime un death virevoltant…et vitupérant.

Affaire à suivre. C'est bien ficelé

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports