AUGUST BURNS RED - Found In Far Away Places

Chronique

Pochette de l'album Found In Far Away Places par August Burns Red
  1. The Wake
  2. Martyr
  3. Identity
  4. Separating The Seas
  5. Ghosts (feat. Jeremy McKinnon of A Day To Remember)
  6. Majoring In The Minors
  7. Everlasting Ending
  8. Broken Promises
  9. Blackwood
  10. Twenty-one Grams
  11. Vanguard
  12. Marathon

Site(s) du groupe :

MySpace de August Burns Red Site web de August Burns Red
Par Baptiste

Publié le 10/08/2015

Télécharger légalement

Il y a de ça quelques années, un pote metalleux m’a fortement conseillé de poser une oreille sur le dernier album d’un groupe qui m’était alors inconnu.
Le pote en question se laissant rarement aller à un tel enthousiasme, ma curiosité était piquée. Je me suis donc procuré, légalement bien entendu, l’album en question.
J’ai écouté. Révélation.
Nous étions  en 2009 et je découvrais August Burns Red. Sans le savoir, j’écoutais pour la première fois ce qui est à mon sens le meilleur groupe de metalcore du circuit, un groupe entré depuis dans mon panthéon personnel. Constellations, l’album en question, m’a botté le cul comme rarement. Et me revoilà 6 ans plus tard avec un nouvel album à chroniquer. 6 ans durant lesquels le groupe a sorti 2 albums brillants. 6 longues années où les américains ont peaufiné leur son unique pour aboutir à ce Found In Far Away Places.

Cette chronique sera probablement ce que j’écrirai de moins objectif sur Metal France.
Si j’essaie de garder la tête froide, de mettre de côté mon amour inconditionnel pour le groupe, il est affreusement difficile de faire fi de toute subjectivité.Il faut donc prendre ces quelques lignes pour ce qu’elles sont à savoir l’avis d’un fanboy aveugle.
Tâchons tout de même de rester constructif. L’intro un peu longue et personnelle ne laisse planer aucun doute : August Burns Red tape encore une fois très très fort.Dans la droite lignée de l’excellent Rescure and Restore, Found In Far Away Places propose 12 nouveaux titres de metalcore haut de gamme ultra inventif.On retrouve ici tous les éléments faisant l’identité du groupe poussés encore plus loin.
Les instruments tels que les violons ou la guitare acoustique apparus sur Leveler sont toujours de la partie, leur utilisation étant juste un peu plus fréquente et toujours plus homogène avec la musique du groupe. Les ponts aériens succèdent aux mosh parts agressifs  avec classe et naturel. Le passage country de « Majoring The Minors » par exemple est tout simplement jouissif et vient apporter une vrai diversité à une compo monstrueuse par ailleurs.

Les breakdowns restent qualitativement très au-dessus de la mêlée. La où la plupart des groupes du genre se content de jouer de la corde à vide sous-accordée sur des rythmes alambiqués et souvent chiant, August Burns Red les construit comme de véritables riffs. Ces passages jumpy à souhait vont plus loin que le simple tabassage de rigueur en offrant de vraies propositions mélodiques.
Mélodie évidemment omniprésente dans cet album une fois encore. Le groupe est tout simplement le meilleur à ce petit jeu, pas de changement ici. Les leads sont encore une fois à pleurer, les solos n’étant pas en reste. Même lorsque le groupe se fait très agressif, la batterie lorgnant parfois vers le death, ce fond mélodique ne disparaît jamais.Les passages acoustiques cités plus haut viennent renforcer cet état de fait durant tout l’album.

Une nouvelle fois, Jack Luhrs livre une solide performance vocale. Son growl puissant et toujours à la limite de la rupture est une vraie marque de fabrique du groupe. Elle incarne aussi et surtout l'impact émotionnel qui fait la force du combo. Car s’il y a bien un aspect sur lequel August Burns Red a enterré toute la concurrence, c’est bien celui-ci.
Ecouter un album du groupe, c’est avant tout se prendre une décharge d’émotion hallucinante. Par la qualité du songwritting et sa maitrise mélodique, le groupe touche directement les tripes et le cœur. Found In Far Away Places ne fait pas exception et propose un voyage d’une grande sensibilité.On retrouve cet aspect décuplé sur deux titres plus long et fouillés que ce que le groupe a l’habitude de proposer : « Broken Promises » et surtout le magnifique « Vanguard ».Tout en subtilité, ce morceau est peut-être bien un des plus aboutis de leur discographie. Il est surtout la preuve que malgré 6 albums au compteur, le groupe sait encore évoluer et se réinventer.

Nous voilà donc en fin de chronique. En déployant des trésors de volonté j’ai réussi à pondre quelques lignes décrivant froidement l’album pour un semblant d’objectivité. Ce que j’avais réellement envie d’écrire le voici.

Comme tous les 2 ans, August Burns Red livre un nouvel album brillantissime. Le genre d’album qu’on vit pour écouter, qui nous pousse à continuer la musique. Car ces moments de grâce sont rares et précieux. Je n’écoute pas de la musique pour passer le temps ou meubler le silence. Je l’écoute en recherchant ce moment magique où une note, un rythme, une mélodie viendra me toucher au plus profond du cœur. En recherchant cette félicitée que seul l’art est capable de transmettre. Ecrire toutes les lignes du monde ne permettra à personne de saisir l’effet que me procure la musique du groupe. Je n’ai qu’un conseil : essayez vous aussi. Car aussi dingue que cela puisse paraître, August Burns Red fait de l’exceptionnel son ordinaire. Un groupe normal serait heureux de sortir ne serait-ce qu’un album de la trempe de Found In Far Away Places. Eux le font tranquillement tous les deux ans. Chaque sortie enterre la précédente et réécrit les standards d’un style pourtant ultra standardisé.
J’ai l’habitude de dire qu’avec Architects, August Burns Red est le meilleur groupe du circuit. J’ai donc pris l’habitude d’avoir tort. Le meilleur il n’y en a qu’un, vous avez compris lequel.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports