AVATARIUM - The Girl with the Raven Mask

Chronique

Pochette de l'album The Girl with the Raven Mask   par AVATARIUM
  1. Girl with the Raven Mask
  2. The January Sea
  3. Pearls and Coffins
  4. Hypnotized
  5. Ghostlight
  6. Run Killer Run
  7. Iron Mule
  8. The Master Thief
  9. BONUS DISC - LIVE AT HAMMER OF DOOM FESTIVAL IN 2014 (Digipak Edition) : Moonhorse
  10. Bird of Prey
  11. All I Want
  12. Tides of Telepathy
  13. Deep Well
  14. Pandora's Egg
  15. Avatarium

Site(s) du groupe :

Site web de AVATARIUM
Par olivier no limit

Publié le 06/11/2015

Télécharger légalement

C’est comme si les riffs de BLACK SABBATH rencontraient les parties instrumentales d’un vieux URIAH HEEP. Bon j’exagère un peu, mais tout cela pour vous dire qu’avec « The Girl With The Raven Mask », AVATARIUM, le bébé de Leif Edling (CANDLEMASS), affirme sa position de groupe qui compte.

Au début j’ai eu un peu de mal à cause du son de la guitare. Celui-ci n’a pas la puissance du premier opus « avatarium ».il est crade, style vieille disto d’antan. Et puis rapidement on adopte car cette galette, outre le doom, rejoue dans la cour des premiers groupes de hard rock des années 70.

Et ma foi, la musique de cette rondelle raisonne parfois comme celle des deux groupes cités en intro.

A l’écoute de « Pearl and Coffins » l’image d’URIAH HEEP s’est vraiment imposée à moi quant aux riffs sombres et marquants de titres comme « « The January Sea » le SABBATH NOIR n’est jamais loin.

Musique tout en contraste avec parfois une petite touche prog à l’ancienne, soutenu par des musiciens qui tiennent que plus le route, à commencer par Carl Westholm à l’orgue Hammond qui apporte profondeur et parfum vintage.

Et puis il y a la voix de Jennie-Ann Smith qui porte littéralement leur musique ; elle a encore pris de l’assurance et du galon. Un vrai régal.

Quant aux solos de Marcus Jidell il se la joue aussi bien rock planant que hard rock agressif. Sa guitare peut se montrer mordante ou cajolante.

Un autre régal.

Quant aux compos, du doom en veux-tu en voilà, cuisiné dans la sauce vintage dont je vous ai parlé plus haut.

Après il y a deux titres plus pêchus, plus rapides : « Girl with the Raven Mask » et le très bon « Run Killer Run ». J’adore le pan de guitare répétitif de ce dernier.

Tout cela se termine par «The Master Thief » avec un petit feeling légèrement jazzy et nous démontre une chose : c’est un sacré groupe !!!

Alors examen réussi pour ce deuxième vrai album. Ils se réinventent tout en faisant du neuf avec du vieux.

J’aime sans partage.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports