AZOAH - Azoah

Chronique

Pochette de l'album Azoah par Azoah
  1. Al Keupun
  2. Bouillon de Cultistes
  3. Comptine Câline et Compte sans Adultère
  4. Aqueux Jauni
  5. Les Fourberies de Scato

Site(s) du groupe :

Site web de Azoah
Par Baptiste

Publié le 28/04/2014

 

Créé en 2008, Azoah est un groupe français évoluant dans le style fourre-tout du metal fusion. Pour être plus précis, à l’écoute c’est bien au neo-metal qu’on pense, style plus franchement à la mode depuis des années et injustement méprisé.Après son succès éclair au début des années 2000, le style est depuis retombé dans un oubli relatif et hormis de vieilles gloires sur le retour, les nouveaux albums ne sont pas si communs.C’est donc un plaisir de découvrir un jeune groupe hexagonal qui s’essaye à l’exercice.

Mais comme évoluer dans un style devenu inhabituel ne suffit pas, il fallait espérer qu’Azoah soit à la hauteur. Et sii tout n’est pas parfait, le groupe a toutes les cartes en mains pour devenir un représentant reconnu.

Tout au long des 5 titres de l’EP, la formation délivre un neo-metal classieux et intelligent en s’appuyant sur ce qui apparaît vite comme ses deux grandes forces : les ambiances et les textes.

Grâce à une guitare tantôt agressive, tantôt mélodique qui joue toujours juste, le groupe parvient à créer une atmosphère différente pour chaque morceau qui rend l’expérience très prenante pour l’auditeur. Ces ambiances apportent une autre dimension aux textes souvent d’une grande sagacité. Violents, vindicatifs et parfois teintés d’humour cynique, ils sont avant tout très bien écrits. Ces lyrics déclamés dans un phrasé hip-hop gangsta sont un pilier sur lequel le groupe s’appuie avec réussite. On pense à la qualité des textes d’un groupe comme Lofofora qui est loin d’être la pire référence en la matière.

Restent deux défauts qui empêchent le groupe d’atteindre des sommets.Tout d’abord, un petit manque d’originalité malheureusement inhérent au style. Si le groupe tente de se démarquer par l’utilisation technique de la guitare, on ne peut s’empêcher d’éprouver une sensation de déjà-vu à l’écoute de cet EP. Le groupe n’en étant qu’à son deuxième (court) enregistrement, gageons que le temps les aidera à façonner un son plus personnel.

Le deuxième défaut est un peu plus gênant car il concerne le chanteur. S’il est très en place sur le phrasé hip-hop dans lequel il est manifestement à l’aise, il pêche nettement plus quand il s’agit de changer de registre. Ses tentatives de chant clair sur « Al Keupun » par exemple tombent à plat. C’est d’autant plus dommage que le groupe a bien compris qu’il était nécessaire de moduler le chant pour éviter la linéarité. Seule la mise en pratique est pour l’instant encore bancale.Heureusement, le chant hurlé est lui à la hauteur et colle à merveille au son gras et nerveux du combo.

C’est un bon petit EP que nous a sorti Azoah. Abstraction faite des quelques petites améliorations à apporter listées ci-dessus, le groupe assure dans un style qui s’est fait malheureusement un peu rare. Avec leur grande maitrise des ambiances et des textes de qualité, on ne peut qu’envisager un avenir radieux pour cette formation qui doit simplement affiner un peu son style pour vraiment passer à la vitesse supérieure. 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports