BAGDAD RODEO - trois

Chronique

Pochette de l'album trois par BAGDAD RODEO
  1. Le retour des enfants prodigues
  2. Tes idées
  3. Love religion and sodomie
  4. Ouest coast
  5. Charlie 2.0
  6. Jésus revient
  7. Toi c'est pas pareil
  8. Un monde idéal
  9. Le sens de la vie
  10. Laissez pourrir nos corps
  11. C'est ma vie
  12. Ca fait mal
  13. Aime moi si tu veux
  14. C'est mieux comme ca
  15. Les Bagdad Rodeo sont toujours des cons

Site(s) du groupe :

Site web de BAGDAD RODEO
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 22/05/2017

Télécharger légalement

Et de …”Trois” pour ce nouvel album du groupe Parisien BAGDAD RODEO que je ne connaissais absolument pas et qui avec leur galette m’a replongé dans l’univers punk/rock de la scène française des 80 / 90. Parait qu’ils commencent à devenir un pilier du rock indépendant, qu’ils sont insoumis. Parait, d’après leur bio, qu’ils ont pour influences les WAMPAS, les FATALS PICARDS, NO ONE IS INNOCENT, je veux bien le croire ; à l’écoute de leur galette, j’ai pensé à un tas de groupes car leur rock revêt plusieurs façons de pulser.

 

Il peut être un peu classieux, parfois très rock n’ roll, peut aller du swing (Toi c’est pas Pareil) en passant par quelque chose de plus musclé (Charlie 2.0), ou emprunter le chemin de l’acoustique à la ROLLING STONE (Aime-moi si Tu Veux). Il y a ce clavier sur des morceaux comme « Ça Fait Mal » qui fait penser à des sonorités dignes des STRANGLERS et des titres tels que « Love, Religion and Sodomie » qui raisonnent NO ONE. Mais leur son, leur humour m’a également rappelé des gens comme THE SATELLITES, groupe qui sévissait dans les 80’. Sauf que l’ironie de BAGDAD RODEO va très loin dans la critique sans concession de certains personnages de notre société.

 

 Le chanteur met souvent ses textes à la première personne et nous campe des gens comme dans« Tes Idées », le genre de personne qui dit que c’est toujours de la faute de…qu’il y a trop de… ; bref un peu comme nous au quotidien, il faut toujours se trouver un coupable. Il y a ce type sur « Ça Fait Mal » qui s’achète une femme d’un autre pays comme cela se fait parfois et qui se fait rouler à chaque fois. Il y a ces héros sur « Charlie 2.0 » qui le temps d’un Facebook ou d’un tweet s’insurge et devient révolutionnaire mais qui se déballonne face à des petits riens de son petit quotidien. J’aime particulièrement leurs sujets sur la religion. Je pense à ce « Jésus Reviens », chanson qui fait penser à un célèbre film (la vie est un long fleuve tranquille). Le texte est chanté sans gros mots, avec un message tout ce qu’il y a de plus clean, mais c’est exprimé de telle façon qu’ils le pastiche à fond. Du grand art. Et puis cette autre composition « Laissez Pourrir nos corps » où ils se demandent si Jésus est consommable.

 

 Derrière leurs gros mots, leurs simples phrases, on se rend vite compte de l’intelligence critique qui se cache derrière,prête à bondir; intelligence pétrie d’une certaine sensibilité et d’une vraie rage, qui fait que dorénavant, je les mettrais à côté de mes groupes fétiches qui sont LOFOFORA, LES BERUS et TAGADA JONES ! franchement ça fait du bien par où ça passe.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports