BEHIND VISION - La Pieuvre

Chronique

Pochette de l'album La Pieuvre par Behind Vision
  1. War Machine
  2. Nouvelle Tentacule
  3. You fall ... i fall
  4. Beautiful Monster
  5. Time to Die
  6. Crash in my Head
  7. Mille et une tentacules
Style : voir chronique
Par Seb

Publié le 06/12/2007

 

Indus-metal

Bien que présent sur la scène indus française depuis 10 ans, ce groupe reste relativement inconnu des amateurs du genre, mais continue son petit bout de chemin dans l'underground. Sûrement parce que leurs productions passées sont sorties dans la discrétion la plus totale, sans label. Ils possèdent à leurs actifs 5 demos et EP, et ils remettent donc le couvert avec cette autoproduction de 30 minutes.

Ce mini-album sent bon la bière et la sueur. Puisant dans les racines punks, le groupe delivre 7 chansons d'indus sans concession et brute de décoffrage. Des le début, tout rappelle Ministry, un peu trop même. Ce son brut et crade, le chant, ces guitares très distordues, tout rappelle le groupe d'Al Jourgensen. Ces éléments ne sont pas des marques déposées de Ministry, bien entendu, et le groupe ne plagie pas non plus, disons plutôt qu'il s'inspire fortement. Ce point éclairci, que reste t'il ? Et bien au final, pas grand chose. Seulement 30 minutes de musique pour énervés, au tempo rapide et avec un chant transformé par des effets divers et variés. C'est direct, sans aucun effet superflu si ce n'est quelques samples de films français, histoire de contraster avec le chant en anglais.

L'ensemble manque cruellement de variété. Les chansons se suivent et se ressemblent, sans qu'il n'y ait de variation de tempo ou d'ambiance, excepté lors des derniers titres. Tout est dans le même moule, alors c'est certes homogène et mais cela en devient ennuyeux. Surtout quand il n'y a ni mélodies, ni vraiment de riffs, juste une suite d'accords de guitares et des beats. Seule la chanson « Time to Die » sort un peu du lot (et pas uniquement pour les gémissements féminins qui parsèment le titre). Moins linéaire, elle comporte le passage intéressant de l'album avec l'ajout de percussions lors du pont. Dommage que cela ne dure que le temps de quelques plans, l'idée aurait mérité d'être plus exploitée.

Sans fioritures ni recherche, Behind Vision produit un album bien brut, simpliste et plutôt punk dans l'esprit. Bref un disque que l'on écoute lorsque que l'on veut se défouler un bon coup, pour vite l'oublier une fois le besoin passé. Car au final, rien ne reste, et on a vite envie de passer à autre chose.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports