BENIGHTED SOUL - Anesidora

Chronique

Pochette de l'album Anesidora par Benighted Soul
  1. Ep ANESIDORA 2008
  2. Medea's Anger
  3. Fairytale
  4. Prince of Shades
  5. Bucephalus
  6. Blood of Achilles
  7. Anesidora

Site(s) du groupe :

MySpace de Benighted Soul Site web de Benighted Soul
Style : voir chronique
Par Sanctuaria

Publié le 30/05/2008

 

Et voici un EP, celui du groupe de Metal Symphonic, BENIGHTED SOUL : ANESIDORA (Première Femme mortelle dans la mythologie grecque).

Que dire… A première vue : il ressemble à un cd comme les autres et me lasse déjà ! L’écoute sera-t-elle plus efficace que l’artwork (qui ressemble fortement à un très mauvais groupe de Néo).

Et heureusement pour cœur et mes oreilles… cet EP est excellent…. Les chansons sont belles, les riffs sont groovés, les mélodies entraînantes… Et cette voix… ! Une voix doublée pour donné un effet de résonnance et surtout…une voix non criée. (Rarissime dans se genre de groupe)…quelque chose que je salue que je souligne que je cite (je m’emporte). En tant que compositeur, j’ai pu ressentir là, le régal avec lequel cet EP a été construit. Il y a une véritable âme, les musiques ne sont pas plates… Il y a quelque chose derrière, c’est plein, c’est du lourd et c’est signé Benighted Soul.

Effectivement, le cd commence par Medea’s Anger, une musique simple qui doucement plonge l’écoutant dans une ambiance symphonique et lyric unique… La batterie trop souvent linéaire dans ce style musicale est une exception dans B.S. Des breaks qui envoient, des petits coups de cymbales là ou il en faut pour donner une contenance aux plages musicales… Ces musiciens ont comprit l’art de la composition. Les enchaînements de riffs sont parfaits avec des crescendos de cuivres dans les passages épiques ou des tremolos accompagnant les palm-mutes des guitares… Des guitares relativement agressives pour se style de musique d’ailleurs ! Cela pourrait ressembler à un black symphonique bien puissant… Mais c’est encore plus profond que çà avec cette voix magnifiquement placée… La basse qui est un élément essentiel reste l’âme de la musique, propre, jouant parfaitement son rôle en suivant la double pédale de la batterie.
La première composition termine dans une explosion très black symphonique avant de redescendre, avec grâce, dans un Metal Sympho pure… une note de tragédie termine cette première piste nous préparant à la suivante… Fairytale.

Le style change encore tout en gardant la consonance B.S. Celle ci sonne thrash puis part sur un style plus goth faisant penser a un vieux Theatre of tragedy. Un dialogue entre un homme et une femme fait de sermons et de promesses se concluant par un riff progressif suivit dans la foulée par une ambiance tragique peinte dans un tableau antique…

Prince of Shade arrive dans une sonorité plus epic avec des violons décidés et des cuivres pleins de courage… On entreprend une marche de l’espoir avec pour seul ami, la magnifique voix de mademoiselle Gadaut Géraldine.

Une voix qui d’ailleurs reste toujours maîtresse de ses émotions sans divaguer dans le faux ou l’incompréhensible et sans partir dans l’excès d’aigues (trop facile et agaçant à mon goût). A noté la recherche technique de cette tierce rendant aux accords une parfaite harmonie musical et émotionnelle. (Bravo encore).

C’est vraiment bon, original, l’enregistrement et propre, le mixage laisse place à tout les instruments. Ce mélange de progressif et d’épic moderne reste dans une limite droite/gauche du Metal Symphonique, tel que je le conçois. La seule fausse note serait la pochette du cd.

Géraldine Gadaut : Chant
Flavien Morel : Clavier, orchestration, seconde voix
Jeyms : guitares
Nicolas Adam : Percussions
Jean-Gabriel Bocciarelli : Basse et voix

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports