BÖWLRIDER - Children of madness

Chronique

Pochette de l'album Children of madness par BÖWLRIDER
  1. Smoke on the fire
  2. Banzai baby
  3. Leprechaun
  4. God metal
  5. Possessed by evil

Site(s) du groupe :

MySpace de BÖWLRIDER Site web de BÖWLRIDER
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 14/02/2006

 

Il existe quelques esprits dégénérés dans le monde du metal. Des personnes suffisament allumées pour mettre sur pieds des projets dont le potentiel créatif ne peut laisser indifférent, soit on succombe, soit on rejette en masse.
Ce « Children of madness » aurait put être accouché par les malades Cephalic carnage ou encore Wormfood. Et dorénavent, il faudra compter sur ce nouveau groupe, Bézukry.
Mais ne nous y trompons pas c'est seulement par son esprit décalé que Bézukry se rapproche des deux groupes su-cité, sa musique, elle, est complètement différente.

Voyez plutôt, le trio qui forme ce groupe a l'audace de mélanger les opposés et ce avec un brio que je n'aurais pas cru envisageable.
La fusion du hard-rock dans ses versions modernes (comprendre sans les chants et solos sur-aigües), et du death/grind pour son caractère hautement instable. . .
Le tout arrosé par de sporadiques nappes de clavier tout droit sorties des black metal dit symphoniques.
J'imagine que certains d'entre-vous tournent déjà de l'oeil à juste imaginer ce que cela pourait donner.

Et pourtant le résultat défie les probabilités et s'avère prodigieusement réussi !
D'une part, les compositions se tiennent remarquablement, c'est bien joué et on est loin d'une impression de n'importe quoi que ce grand melting-pot aurait pu donner.

Des chants gutturaux très gutturaux au chant clair moins bien assurés, des blasts brutaux jusqu'aux passages qui font penser à de la variété/rock, « Children of madness » nous en fait voir de toutes les couleurs, mais pourtant ne porte jamais à sourire, impressionnant.

Inutile de dire que les idées sont très nombreuses, alors pour cracher notre venin nous ne pourrons plus que nous rabattre sur le plan technique pour l'estimer comme simplement moyen/bon. Car en plus, « Children of madness » a beau être une autoproduction, le son y est plus qu'honnorable (surtout qaund on sait qu'il n'y a pas de vrai batteur).

Il ne reste plus qu'à espérer que le groupe saura conserver cette folie qui fait son identité tout en étoffant ses rangs, car il y a vraiment de quoi porter au metal !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports