BITTER END - Guilty As Charged

Chronique

Pochette de l'album Guilty As Charged par Bitter End
  1. Guilty as Charged
  2. Means to an End
  3. The Hand that Feeds
  4. Victims
  5. Imortalized
  6. Broken
  7. Inborn
  8. Sueños Muertos
  9. Unjust
  10. Corrupted Souls

Site(s) du groupe :

MySpace de Bitter End
Style : voir chronique
Par .:Niklas:.

Publié le 08/10/2010

Télécharger légalement

.:Hardcore:.

Voilà déjà le deuxième album des Bitter End. Après un premier essai long format qui laisser entrevoir un fort potentiel, les américains décident de remettre le couvert près de trois ans plus tard.

Si de prime abord rien ne semble sortir des sentiers largement battus du style, au fil des écoutes on se rend compte qu’il se passe vraiment quelque chose sur ce disque.
Au rayon des bonnes surprises, il y a déjà le son. En effet, tout simplement énorme, compact et tranchant. Chaque instrument prend un gros volume sans empiéter sur l’autre, c’est remarquable de précision. Un bel hommage est rendu à la basse qui est très présente tout au long de l’album et forme un couple efficace avec la batterie, sobre mais percutante.
Côté compositions Bitter End se situe dans la suite tout ce qu’il y a de plus logique de leur précédent effort. C’est dire qu’ils tapent toujours dans le Hardcore tough guy des 90’s bien imbibé de Métal. Donc tu l’as compris, Bitter End c’est avant tout de la grosse castagne !
Néanmoins, comme évoqué plus haut, le combo a su faire évoluer son matraquage en y incorporant une grosse dose de Thrash bien old school. Flagrant, déjà, sur les quelques solis qui jalonne le disque mais aussi sur une paire d’accords et de riffs qui sauteront aux oreilles après quelques écoutes ! A tel point qu’on pourrait chercher dans le livret si ce n’est pas Kerry King qui aurait posé le solo de « Victims », alors que le très bon « Imortalized » fera indéniablement penser à Sepultura.

Autre point fort c’est le fait que le combo ne se contente pas de distribuer des bourre-pif à tire larigot, et incorpore un léger soupçon de finesse dans sa mayonnaise. En effet, un titre comme « Sueños Muertos » aux influences hispaniques est une pure merveille dans ce déluge de breaks burnés et autres moshparts. Ajoutons à cela un chant largement au dessus de la moyenne, nuancé mais toujours aux taquets, et vous obtenez une grosse mandale Hardcore.

Avec « Guilty As Charged » Bitter End se positionne en tant que meneur sur une scène hardcore qui plus que jamais s’engouffre dans ses propres clichés. La part belle faite au Thrash semble être en vogue ces derniers temps, sauf que quand c’est fait avec autant de classe, cela fait son petit effet.
A posséder de toute urgence pour tout amateur de Hardcore qui se respecte, sans oublier les thrasheux qui pourraient bien prendre leur pied aussi.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports