BLACK BOMB A - comfortable hate

Chronique

Pochette de l'album comfortable hate par BLACK BOMB A
  1. Here Comes the...
  2. Comfortable Hate
  3. Let’s Start Again
  4. The Point of no Return
  5. Rescue from this World
  6. Land of Bastards
  7. On Fire
  8. Into the Void
  9. They Say
  10. The Poison
  11. Tears of Hate
  12. As a Lion
  13. Rise Up

Site(s) du groupe :

Site web de BLACK BOMB A
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 25/02/2015

 

POUN ! fait le nouveau BLACK BOMB A dans ta tête. Jeu de mot facile qui ne sera pas repris par d’autres. Tout cela pour dire que ce « comfortable Hate » marque le retour d’ARNO au micro et bon dieu, que sa voix sonne death ! Un gosier extrême mon frère.

Quant aux autres nouveautés :

Un mixage fait par Logan Mader (CAVALERA CONSPIRACY, GOJIRA, DAGOBA) qui donne un very gros son, l’arrivée de Jacou à la basse (ex-ULTRA VOMIT), un changement de label (VERYCORDS)

Maintenant parlons musique.

Il y en a pour tous les gouts pourvu qu’on aime ce groupe.

Sans qu’aucunement ils dénaturent et vendent leurs âmes, Ils osent aller là où on ne les attendait peut-être pas.

Leur musique est puissante et plutôt speed sur « « comfortable hate » qui ouvre le bal. Mais elle se pare de couleurs heavy, plombée et inquiétante à l’écoute de « the point of no return », puis devient groove et agressive sur« rescue from this world ».

Et oui, l’air de rien ils aiment à varier le menu.

Même au sein d’un seul morceau, ils pratiquent pas mal de changements de riffs, de tempos.

Ensuite, à partir de « land of bastards », il se passe quelque chose : tous les refrains deviennent mélodiques, à part « rise up » plutôt rock speed à mon sens.

Gros metalcore sur « on fire », la voix particulière de POUN sur «the poison » fait des merveilles. Ils vont même jusqu’à entreprendre une ballade acoustique assez sombre nommée « they say ». Quant à « as a lion » cela commence doucement avec, encore une fois un POUN qui chante merveilleusement bien puis ça part via un bon gros metal bourré de groove.

Inutile de dire que la conjonction des deux gosiers en présence ajoute un quelque chose de prenant à la musique de BLACK BOMB A.

Entre aigu et growl méchant, nos tripes balancent, car ces deux « pousseurs de voix » possédent une réelle identité vocale !

Et puis ce n’est pas parce qu’ils ont mis de la musicalité dans leur méfait sonore, que leur metal a baissé en agressivité, certainement pas. Cela est puissant, sans concession et vraiment colérique.

Perso, je pense que les anciens devraient aimer, ne serait-ce que pour le retour d’ARNO.

L’album de la maturité.

Beaucoup aimé.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports