BLACK LABEL SOCIETY - Catacombs of the Black Vatican

Chronique

Pochette de l'album Catacombs of the Black Vatican par BLACK LABEL SOCIETY
  1. Fields of Unforgiveness
  2. My Dying Time
  3. Believe
  4. Angel of Mercy
  5. Heart of Darkness
  6. Beyond the Down
  7. Scars
  8. Damn the Flood
  9. I've Gone Away
  10. Empty Promises
  11. Shades of Gray

Site(s) du groupe :

Site web de BLACK LABEL SOCIETY
Par olivier no limit

Publié le 20/04/2014

Télécharger légalement

BLACK LABEL SOCIETY. Honnêtement cela fait un bail que j’avais zappé cet artiste n’ayant repris du collier qu’avec son précèdent opus« The Song Remains Not the Same » qui n’était pas trop mal. . Effectivement, longtemps il n’avait pondu qu’une suite d’albums se ressemblant de trop les uns les autres. Après certains diront que MOTORHEAD, ACDC sont identiques dans leur démarche, oui sauf que dans le cas qui nous intéresse, la musique de ZAKK WYLDE manquaient de ce petit truc en plus qui habite de bonnes compositions. Et le revoilà avec ce « Catacombs of the Black Vatican ».

Ce que j’en pense : morceaux par morceaux.

Les 3 premiers titres,’ Fields of Unforgiveness, My Dying Time, Believe) sont basés sur des tempos medium, joués sur les mêmes accords un milliard de fois utilisés dans le hard rock ou le heavy rock. Mais il s’en dégage une certaine magie. Pas mal car, justement ces compositions sont sans prétention et basiques. On revient à l’essentiel.

« Angel of Mercy » : la ballade gentille au bon solo. Je m’y ennuie sauf vers la fin. Faut dire que les envolées instrumentales du monsieur sont de bons moments. N’a pas été qui veut soliste d’OZZY.

Musclée et groove est «Heart of Darkness ». (Bon sang cette voix c’est vraiment OZZY).un bon riff à la LENNY KRAVITZ. Et puis des envolées de guitare en veux-tu en voilà. Simple, efficace. Mais au bout d’un temps je m’en lasse.

« Beyond the Down ». Le refrain est aguicheur et la guitare parle superbement quand elle part.

« Scars »allez encore une ballade. Je zappe.

« Damn the Flood » : là le tempo accélère. Guitares acérées ; Jakk se lâche ! Il y a parfois un aspect légèrement stoner dans sa musique, rien qu’au cours de la partie instrumentale. Bon titre.

« I've Gone Away « : on devient lourd et très OZZY. Bonjour au MAD MAN. Pas mal et bon refrain.

« Empty Promises » très heavy : on récidive, cela pourrait presque passer pour du BLACK SABBATH ! Un morceau un peu angoissant sur les bords.

« Shades of Grayencore » : une ballade : je sors ma mitraillette !

 

En résumé, je trouve que cet album est moins bon, moins ambitieux que son précédent ; basé sur les mêmes plans, il possède tout de même un feeling certain qui sappuie sur une simplicité dans la nomenclature des compositions et des riffs .Les structures sont basiques . c’est peut-être pour cela que j’aime, assez, cette rondelle, malgré le fait que les plans de guitare soit répétitifs. Par contre les solos sont des éruptions soniques.

Effectivement j’avais laissé tomber ce groupe à cause d’un style trop ampoulé mais vide de créativité. Après peut être que les fans trouveront ce cd ennuyeux à force d’écoute. Le temps nous le dira. Quant aux ballades elles me gavent.

Ce cd m'a été envoyé par roger de REPLICA PROMOTION.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports