BLACK SABBATH - 13

Chronique

Pochette de l'album 13 par BLACK SABBATH
  1. End of the Beginning 08:07
  2. God Is Dead? 08:54
  3. Loner 05:06
  4. Zeitgeist 04:28
  5. Age of Reason 07:02
  6. Live Forever 04:49
  7. Damaged Soul 07:43
  8. Dear Father 07:06
  9. Bonustracks (Deluxe Edition) :Methademic 05:27
  10. Peace of Mind 03:40
  11. Pariah 05:34

Site(s) du groupe :

Site web de BLACK SABBATH
Par olivier no limit

Publié le 19/06/2013

Télécharger légalement

IL SONT LES FONDATEURS DU HEAVY METAL, le premier groupe à avoir emprunté des chemins musicaux qui n’avaient jamais jusqu’alors été découverts. Des endroits bien plus terrifiants que ceux choisis par leurs collègues d’alors : Deep Purple et Led Zeppelin. Ils se nomment BLACK SABBATH et ils nous reviennent avec « 13 » dans leur formation d’origine…sauf que..

…Bill Ward quelques jours avant que l’aventure ne commence s’en est allé. Alors, Rick Rubin qui officie au commandes, euh, aux manettes, leur a imposé un certain …Brad Wilk… de Rage Against The Machine. 15 jours avant qu’ils ne commencent l'enregistrement, ils n’avaient jamais joué ensemble.

Et puis il y a le traitement du cancer de Tony Iommi, qui a rallongé l’accouchement de leur galette. Cela fait beaucoup.

Alors c’est sûr : la basse de maitre Butler raisonne différemment et c’est dommage. On sent aussi qu’Osbourne est fatigué. Il n’a plus sa rage d’antan mais, quand même, il est Ozzy, et si la puissance n’est plus là, il possède un truc qui n’appartient qu’à lui. Son chant est monocorde mais il sait y mettre du relief.

Ce qui m’a beaucoup déçu en fait c’est l’absence du batteur originel et surtout le fait que Brad Wilk, malgré son groove indéniable, ne soit pas mis plus en avant dans le mix, il perd en puissance.

Quant à la guitare de Tony elle règne en maitre, machine à riffs éternels.

 

Alors en vrac mes impressions :

Un album assez proche de « Master of Reality » dans l’état d’esprit pour ses morceaux longs aux multiples riffs et passages divers.

Certains titres manquent de ressort et d’autres sortent aisément la tête hors de l’eau, une galette inégale en fait.

À la fin du dernier titre « Dear Father », on entend l’orage et la cloche comme au début de leur tout premier morceau « Black Sabbath » (1970). Début et fin d'une longue carriere ? Peut-être !

Un air d’harmonica sur « Damaged Soul », sorte de blues heavy, (instrument qui figurait déjà sur un titre de « Never say die » dernier album avec Ozzy paru en1978).

 

Et pour conclure : pas un album à la mesure de ce que l’on en attendait.

 

Et puis…

 

Et puis…..allez, autant vous dire la vérité : à tort ou à raison, quand j’écoute « End of the Beginning » ou « Loner » j’ai le frisson. Et « Damaged Soul » me happe littéralement.

Je sais pertinemment que ce qui a été ne sera plus, que cette galette possède des imperfections, qu’elle n’a pas le niveau de ce qu’ils firent jadis, que c'est une histoire de tiroir caisse (quoique pour le gratteux légendaire avec son cancer pas sûr qu'il ne pense qu'à l'argent).

Mais pour moi Ozzy avec Black Sabbath c’est comme Bon Scott avec ACDC.

 

Et franchement hors des critiques, et bien je me suis écouté cette rondelle un sacré nombre de fois, parce que j’y prends mon pied.

Vraiment !

Point barre !!!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

  • Commentaire de Shangi - 19/06/2013 18:23 pour le 4/5 c'est bien moi qui l'ai mis !
    D'mon côté, ça va plutôt bien, ça ira encore mieux quand on pourra s'capter !
  • Commentaire de olivier no limit - 19/06/2013 18:05 salut toi tu vas bien? et bin en fait je ne sais pas qui a mis 4/5 mais plus je m'écoute cet album et plus j'accroche!!!
  • Commentaire de Shangi - 19/06/2013 10:09 Yeah !!!!
    des bons p'tits riffs d'outre tombe et des sacrés solos !
    Rock'n roll baby et vive olivier no limit pour ses chroniques (ta mère)sans concession !

3 commentaires au total

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports