BLACK TIDE - Light From Above

Chronique

Pochette de l'album Light From Above par Black Tide
  1. Shockwave
  2. Shout
  3. Warriors of Time
  4. Give Me a Chance
  5. Let Me
  6. Show Me The Way
  7. Enterprise
  8. Live Fast Die Young
  9. Hit The Lights
  10. Black Abyss
  11. Light From Above

Site(s) du groupe :

MySpace de Black Tide
Style : voir chronique
Par Gegers

Publié le 18/03/2009

 

(Hard/Heavy)

Marrant de voir comme de jeunes groupes font surface ces temps-ci. Des jeunots, à peine sortis de la puberté et qui, non contents de tripatouiller leurs instruments (je parle d’instruments de musique, bande de vicelards) jugent pertinent de sortir un album. Marrant aussi de voir comme les chroniqueurs jugent important le fait de mentionner que les membres de tel ou tel groupe font encore la collection des boutons d’acné.

Si je n’avais pas lu la bio de ces quatre Américains de Black Tide, je n’aurais jamais su qu’ils n’ont pas encore atteint la majorité, mais je ne m’en serais peut-être jamais rendu compte. Car la musique de ces « djeun’s », à mi-chemin entre hard rock et heavy metal, est résolument tournée vers les années 80. En effet, et malgré que Black Tide soit signé par une major (chose rarissime pour un groupe de hard aujourd’hui aux States), aucun élément néo-metal-core-math ne vient nous gâcher le plaisir (contrairement à ce que pourrait nous laisser penser la pochette). Faisant fi des tendances à la mord-moi-le-nœud, Black Tide nous propose un album dont les influences sont plutôt à chercher du côté de Mötley Crüe, Iron Maiden, mais aussi Megadeth pour un côté thrash discret mais assumé. Dès le morceau d’ouverture Shockwave, le ton est donné : ça riffe, ça groove, c’est mélodique, ça ne fait pas de quartier et ça dégage une énergie folle! Résolument plus orienté metal que des groupes comme Black Stone Cherry ou The Answer, Black Tide sait aussi faire dans le classique avec un Shout que ne renieraient pas les deux groupes précités. Warriors of Time, introduit par des guitares hispanisantes, voit le groupe se faire le nouveau porte parole d’un heavy fédérateur et burné (en usant à outrance de ces « ohohoho » chers aux trve metalleux).

Et les titres s’enchaînent, pour notre plaisir, nous montrant un groupe convaincu et convaincant, mais passant parfois à côté de son sujet : un morceau à la construction un peu brouillonne ici (Let me), une inspiration un peu trop évidente sur ses glorieux aînés (Live Fast Die Young), erreurs de jeunesse bien facilement pardonnables.

Reste à Black Tide à convaincre. En jouant sur deux tableaux à la fois (hard rock et heavy metal), ce jeune groupe risque d’avoir du mal à fidéliser un public. Un premier album néanmoins très convaincant, première étape, espérons-le, d’une très longue carrière!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports