BLUT AUS NORD - Debemur MoRTi

Chronique

Pochette de l'album Debemur MoRTi par Blut Aus Nord
  1. Tetraktys
  2. Lighteater
  3. Bastardiser (Pitchshifter Cover)

Site(s) du groupe :

Site web de Blut Aus Nord
Par Dzo

Publié le 13/03/2014

Télécharger légalement

Que ce soit la série Memoria Vetusta, le tryptique 777 ou la série parallèle What Once Was, tout le monde s’accordera sur le fait que Blut Aus Nord est un génie malade qui excelle dans tous ce qu’il fait. Peu de groupes peuvent prétendre à un tel talent, une telle notoriété reconnue par la diversité des albums du projet principal de Vindsval qui sévit depuis vingt ans maintenant.

Quelques mois seulement après l’éprouvante troisième partie de What Once Was (chronique ici), BAN revient avec un 7’’ EP à l’occasion de la centième sortie et des dix ans d’existence de son label Debemur Morti. Dix ans durant lesquelles la dévotion musicale a toujours primée sur la quantité, nous offrant ainsi des œuvres de grande qualité, toujours dans un souci de peaufiner les moindres détails à chaque release. Et quoi comme plus bel hommage à ces derniers, que d’intituler cette nouvelle offrande simplement Debemur MoRTi (MoRTi étant écrit dans le même cheminement que MoRT paru en 2006).

Il n’est pas évident de cerner les mille visages de Blut Aus Nord, le groupe proposant tellement de choses différentes d’un album à un autre; difficile de savoir si on va baigner dans la crasse avec une ambiance nauséeuse ou se faire bercer par un halo de lumière aux sonorités ascensionnelles.  

Mais vu le ton sombre de l’artwork (qui n’est pas sans rappeler celui de la réédition de The Mystical Beast Of Rebellion avec cette gargouille); la réponse devient évidente et se confirme à la première écoute, ce n’est pas sur Debemur MoRTi qu’on retrouvera les passages lumineux de Cosmosophy, mais bien la noirceur lugubre de The Work Which Transforms God, voir de MoRT.

Ce double EP propose trois titres, dont une reprise de Pitchshifter, groupe de Metal Indus dans la veine de Godflesh ou des tout premiers opus de Ministry. Avec ces deux « vrais » titres, Vindsval revient dans la période tortueuse de BAN en livrant ce qui pourrait être le court successeur des opus que je citais plus haut. Musicalement, si on ne retrouve rien de vraiment nouveau, on se met néanmoins vite dans le bain avec le fil conducteur des compositions qui évoluent dans ce qu’on connait déjà de Blut Aus Nord, à savoir une musique déstructurée et complexe bercée par une touche industrielle et une aura définitivement noire. Personnellement, j’ai une petite préférence pour ‘Tetraktys’, le titre d’ouverture, même si son successeur évolue dans la même veine.

Une petite quinzaine de minutes durant lesquelles l’auditeur est embrigadé dans les nappes spectrales à la fois floues et tortueuses qui donnent rapidement ce sentiment de malaise et d’oppression. Evoluant toujours dans une musique expérimentale poussée, croisement hybride entre Burzum et Godflesh, l’entité française puise dans ce qu’elle fait de mieux pour faire suffoquer son auditoire.

‘Bastardiser’, la reprise de Pitchshifter, est quant à elle revisitée comme c’était déjà le cas avec la reprise édifiante de Godflesh sur la réédition de TWWTG (chronique ici). Le groupe ne se cantonne pas à faire du simple copier/coller bête et méchant, mais retravaille complètement l’enveloppe du morceau tout en conversant son noyau dur en y incorporant cette sonorité unique, lancinante et glaciale si caractéristique à Blut Aus Nord.

Les amateurs du groupe se délecteront donc forcément de ce nouvel EP, aussi court soit-il, et c’est là son seul point faible. Prochain épisode, peut-être Memoria Vetusta III? À suivre.

L'EP est en écoute intégrale ici.

L'interview de Debemur Morti réalisée en Février 2013 est visible .

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports