BORNHOLM - ...On The Way Of The Hunting Moon

Chronique

Pochette de l'album ...On The Way Of The Hunting Moon par Bornholm
  1. Northwind
  2. ...On The Way Of The Hunting Moon
  3. Hymn To The Forgotten Pagan Gods
  4. Acheron
  5. The Age Of Death, Blood And Iron
  6. Orlog (The Norn's Chant)

Site(s) du groupe :

Site web de Bornholm
Style : voir chronique
Par Worthless

Publié le 21/03/2006

 

Black Mélodique.

C'est en Hongrie qu'est né Bornholm, un jour de mars de l'an 2000, pour le plus grand plaisir de nos oreilles metalleuses.

Sorti en 2005, "...On The Way Of The Hunting Moon" fait suite à une démo, "Awakening Of The Ancient Ones", et à pas mal de changements de line-up, qui n'ont d'ailleurs cessé que depuis peu. Grâce au label Melancholia Records, l'album a bénéficié d'une promotion sans pareille et d'une production de qualité. A l'écoute de cet album, on se dit que chez Melancholia, ils ont l’œil et le bon. C'est un petit bijou de Black Metal mélodique, épique, il ravive la flamme qui alimentait nos cœurs lorsque Satyricon et Bathory sortaient leurs premiers méfaits. La beauté de la musique de Bornholm est immense, et partout, que ce soit dans les passages acoustiques, d'une mélancolie éprouvante ("Northwind", "Hymn To The Forgotten Pagan Gods") ou dans les parties les plus rapides de l'album. Les riffs sont sublimes, le coté épique de la musique de Bornholm émane principalement de ces riffs mélodiques, tout en légèreté. Ajoutons à cela un doux voile de claviers, et on se trouve bercé par la musique à la manière d'une feuille volant au gré du vent, les images apparaissent sans que l'on ai à faire d'efforts. Le chant, malheureusement en retrait, est très grave, belliqueux, il est parfois accompagné par des chœurs. On notera également un léger manque de puissance au niveau de la batterie, qui rappelle sur certains plans, le jeu de Horgh. Le caractère païen, présent dans les lyrics, est renforcé par les bruits du vent, du tonnerre, de la pluie, que l'on peut entendre ça et la. Bornholm joue avec les rythmes ; le mid-tempo, ("Acheron" et son riff mélancolique, magique), cohabite de fort belle manière avec des sections rapides, violentes ("The Age Of Death, Blood And Iron"). Un album plein d'émotions, de regrets, sans doute par rapport à un passé perdu, où la nature était encore pure.

Certes, il n'y a rien d'original dans la musique de Bornholm, quoique, de nos jours on a rarement droit à des sorties de ce genre, mais l'intégrité et la beauté de la musique de Bornholm écartent ce reproche qui pointe au loin. J'avoue même avoir versé quelques larmes à l'écoute d' "...On The Way Of The Hunting Moon", notamment sur le break du morceau titre et le dernier, entièrement acoustique, "Orlog (The Norn's Chant)". Dans un domaine plus personnel, je rapprocherai Bornholm d'Immortal, car comme je l'ai dit plus haut, c'est tout un tas d'images qui me viennent spontanément à l'esprit; batailles, forêt, Nature... d'ailleurs, le clip d' "Acheron" présent sur le cd ne me contredira pas. Un album magnifique, extrêmement agréable. C'est un véritable plongeon dans le passé que nous offre Bornholm...

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports