BUKOWSKI - Hazardous Creatures

Chronique

Pochette de l'album Hazardous Creatures par Bukowski
  1. keep your head on
  2. shoot first
  3. hardtimes
  4. brothers forever
  5. hazardous creatures
  6. fever
  7. the maze
  8. troublemaker
  9. psyback
  10. by the river

Site(s) du groupe :

MySpace de Bukowski Site web de Bukowski
Par olivier no limit

Publié le 15/04/2013

Télécharger légalement

Le temps passe vite. Et voici le troisième album du groupe Parisien Bukwoski en la personne de « hazardous creatures ». C’est aussi un tournant dans ce groupe qui monte….qui monte, car il y a plusieurs changements en son sein. Et pas n’importe lesquels.

Même si nico joue encore sur cette galette, leur batteur va quitter le groupe. C’est leur ancien responsable lumière qui le remplace : cela reste en famille. Et ce n’est pas fini. L’ex Watcha, Fred Duquesne, leur producteur, vient s’imposer en tant que deuxième guitariste.

Quant à la musique.


Quand j’ai chroniqué leur premier album « amazing grace », en 2009 je disais d’eux : « un stoner qui prend sa source via des groupes comme les premiers Queen of the stone age ….. Bukowski déverse son savoir-faire et sa puissance stoner rock »

En 2011 avec « The Midnight Sons”, je qualifiais cette galette de : « le meilleur album rock / metal de l’année !.... Leur style ? Du rock fortement teinté de grunge ».

Et maintenant ?

Et bien ils évoluent encore. Rassurez-vous ils ont toujours le don pour faire éclore des refrains rock accrocheurs mélodieux, parfois assez proches d’un power rock à la Foofighter , d’un rock à la Nickelbach ou encore d’un post grunge.

Mais là où cela cartonne c’est dans leur son : il est devenu encore plus gros, musclé, puissant et parfois on a envie de dire metal/rock et non rock/metal comme sur «hazardous creatures ».

Quant à des titres tels que « keep your head on », « shoot fun », « hardtimes », cela déménage salement. Il y a bien sûr « the maze » qui calme un peu le jeu, mais même leur morceaux plus power ballade tel que « brothers forever » possède tout de même une certaine teneur en électricité.

On pense, quand ils sont méchants, à du heavy rock puissant, voir à du hard rock mâtiné de thrash comme sur le Black album de Metallica. C’est pour vous dire. Du gros son.

Cela sort aujourd’hui et apporte une pierre supplémentaire à ce combo que j’ai vu en live et qui m’avait conquis pour son don de la composition et son énergie. J’avais cependant eu peur qu’un jour leur musique devienne trop pop ! Tu parles, c’est tout le contraire qui se passe ici. Cela fait vraiment plaisir.

Après même si j’ai encore la nostalgie de certains refrains stoner tirés de leur précédents albums , ils ont ici gagné en fureur et montre une fois de plus qu’ils sont un groupe qui mute à chaque album et monte, monte, monte.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports