BUKOWSKI - on the rocks

Chronique

Pochette de l'album on the rocks par BUKOWSKI
  1. The Smoky Room
  2. Hearing Voices
  3. Vampire
  4. Winter's Masters
  5. Condor
  6. White Line
  7. One More Shade of Grey
  8. Birth
  9. Scarecrow
  10. 3.3 (Articficial Heartbeats)
  11. The Beginning of the End

Site(s) du groupe :

Site web de BUKOWSKI
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 04/04/2015

Télécharger légalement

Le temps passe si vite. Quatrième album des parisiens de BUKOWSKI, voici « on the rocks ».

« Hazardous Creatures » le dernière offrande, avait vu le départ de Nico, leur batteur, remplacé par leur ancien responsable lumière, Thibault. De plus, L’ex Watcha, Fred Duquesne, leur producteur, venait de compléter leur formation, en tant que deuxième guitariste.

Du coup leur son était devenu plus énorme.

Et maintenant ?

On sent entre les deux guitares une plus grande cohérence, un liant qui donne à leur musique un relief, de la puissance.

Ils jouent beaucoup sur les différents degrés d’une musique alliant rock, metal et stoner.

Un coup c’est le stoner qui prend le pas comme sur « The Smoky Room », titre au tempo lent, à l’ambiance lancinante. Une autre fois, c’est le rock qui s’installe, vite rattrapé par un metal au chanteur hurlant (Vampire) ou alors le metal s’installe d’entrée de jeu telle cette rythmique presque thrashy sur « Winter's Masters » …

On peut aussi plonger dans quelque chose d’un peu noir telle « Condor » .

Car oui, leurs compos sont bonnes bien pensées, leurs parties de guitares sans cesse jouant avec brio sur les trois genres cités plus haut, variant du coup le menu et ne lassant pas l’auditeur .Et puis c’est bourré d’énergie, voire parfois de rage .

Sauf que… à chaque fois on a le droit à des refrains mélodieux, souvent bien vus, mais qui ont tendance, de temps à autre à se ressembler, ou du moins moulés dans un style assez rock US.

Il est vrai que j’écoute BUKOWSKI depuis leur premier cd «Amazing Grace » et que je regrette certaines harmonies plus rock ou plus stoner que l’on trouvait sur cette rondelle.

Mais bon là c’est vraiment une histoire de gout. C’est leur marque de fabrique et c’est comme cela.

Après pour les avoir vu sur scène, à LA LAITERIE en ouverture de LOFOFORA, je peux vous dire que sur les planches, ils sont bourrés d’énergie.

Alors perso même si je regrette ce dont j’ai parlé plus haut, il n’en demeure pas moins que cet album ravira ceux qui avaient aimé leur précèdent méfait.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports