BURZUM - Umskiptar

Chronique

Pochette de l'album Umskiptar par Burzum
  1. Blóðstokkinn
  2. Jóln
  3. Alfadanz
  4. Hit helga Tré
  5. Æra
  6. Heiðr
  7. Valgaldr
  8. Galgviðr
  9. Surtr Sunnan
  10. Gullaldr
  11. Níðhöggr

Site(s) du groupe :

Site web de Burzum
Par Requin Volant

Publié le 18/04/2012

Télécharger légalement

Et voici un nouveau Burzum qui arrive quelques temps après la compile des deux premiers albums FromThe Depths of Darkness. Autrement dit, Varg Vikernes était attendu au tournant étant donné la qualité médiocre de cette dite compile.

Vous pourrez trouver la chronique qui avait été réalisée à ce moment ici.

 

Mais intéressons-nous maintenant à Umskiptar (Métamorphoses en français).

L’album a été enregistré en septembre 2011 à Bergen dans le studio Grieghallen. La totalité des paroles a été puisée dans un poème appelé Völuspá.

Nul doute dès le début de l’écoute, le Burzum à l’ancienne qui nous était délivré dans le courant des années 90 n’est plus bien que ce CD soit décrit par l’intéressé comme un « Return-to-the-roots album ».

L’idée a été ici selon lui de travailler de manière très importante sur les atmosphères et les paroles tant au niveau de leur signification que du rôle musical qu’elles tiennent.

 

Il s’agit donc d’un groupe métamorphosé musicalement parlant, intégrant toujours des guitares lancinantes comme nous en avions l’habitude mais dont certaines modifications présentes depuis quelques albums intriguent.

Les chœurs de voix claires que nous trouvions répétitifs sur Fallen sont encore présents et ont juste été modifiés au niveau de l’intonation.

Quant aux guitares évoquées précédemment, elles s’avèrent très vite redondantes également. Les rythmes ne sont pas très variés mêmes s’ils créent une ambiance intéressante.

« Valgaldr » est un bon exemple du panel à la fois musical et vocal qui est déployé sur cet album et permet ainsi de se faire rapidement une idée de l’ambiance globale que l’on retrouvera tout au long de ce dernier.

 

Le souci majeur reste cependant, comme je l’ai dit précédemment, le côté répétitif de cet album. Les différentes pistes prises une à une sont intéressantes mais écouter Umskiptar d’une traite est lassant car pas assez varié. De ce fait l’atmosphère créée s’essouffle assez vite.

 

Bref, cet album n’est pas mauvais mais il ne faut pas s'y intéresser en s’attendant à retrouver la recette qui a fait le succès de Burzum à sa grande époque. Varg Vikernes a évolué et sa musique également.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports