CAN OF WORMS - Nuclear Thrasher

Chronique

Pochette de l'album Nuclear Thrasher par CAN OF WORMS
  1. No Way Out 02:38
  2. Nuclear Violence 03:02
  3. Dystopian Future 02:59
  4. Strike First 03:57
  5. Stronger Than All 02:35
  6. No More 01:22
  7. Running Dead 03:26
  8. World Collapse 04:05
  9. Colossal Maelstrom 03:45

Site(s) du groupe :

Site web de CAN OF WORMS
Par olivier no limit

Publié le 02/12/2017

 

Envoyé par GREAT DANE RECORDS voici un monument de douceur en la personne de « Nuclear Thrasher » du groupe CAN OF WORMS originaire de Bayonne. Ces « petits gars » font dans le death /thrash et, né en 2007, ont déjà à leur actif deux EP et deux « vrais » albums ». À propos d’eux il est écrit sur le mur de leur page Facebook, je cite : « Les critiques sont unanimes et placent CAN OF WORMS sur un pied d'Estale, en le nommant "meilleure formation Thrash Français depuis des décennies". Bon la simplicité est parfois une qualité indispensable dans le monde de la création et en particulier dans le metal à moins que ce soit dit avec humour ou culot. Passons.

 

Mais en vrai, que donne vraiment cet album ? Une entreprise de destruction massive. Dans leur partie ces mecs sont bons. Clairement orienté vers le old school avec un peu de SLAYER en eux (No Way Out), mais aussi trempé dans l’acier d’un death qui sent bon la Floride (Dystopian Future), tout en ayant la force d’impact direct d’un death Suédois. Après, là je vous cite des titres, mais en fait, leurs compositions sont montées sur une suite de riffs différents les uns des autres, du coup chaque compositions s’avère être une pépinière jamais linéaire dans laquelle ils ont planté death et thrash au gré de leur violence. Car, oui, même si leur musique est cohérente, que l’on entend bien la basse, leur intention est d’enfoncer le clou loin dans le mur du son. Et là ils y arrivent les yeux fermés. Grosse claque.

 

Pour ce faire, leur metal peut être sombre et plombé (Dystopian Future), bourrée de blast beat assassins (No Way Out), voire emprunter un chemin assez proche du punk (Stronger Than All) ou du hardcore comme pour « no more », qui ressemble dans ses pulsations de batterie à un tir de barrage ou à un marteau piqueur avec en sus une fournée de breakdowns. Alors dire qu’ils sont les meilleurs, je ne sais pas, chacun jugera, par contre dans leur partie ils sont bons ! Sur scène cela doit donner et j’espère pourvoir un jour me défouler sur leur musique en live. Plus rien à rajouter.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports