CANVAS SOLARIS - Penumbra Diffuse

Chronique

Pochette de l'album Penumbra Diffuse par Canvas Solaris
  1. Panoramic Long-Range Vertigo 3:53
  2. Horizontal Radiant 11:24
  3. Accident in Mutual Silence 4:18
  4. Vaihayasa 4:22
  5. To Fracture 7:45
  6. Psychotropic Resonance 4:56
  7. Luminescence 12:00

Site(s) du groupe :

MySpace de Canvas Solaris
Style : voir chronique
Par Colas*

Publié le 17/02/2010

 

Genre : Extrême Métal Progressif

Canvas Solaris, c’est un nom qui ne vous dit certainement rien. Pourtant ce groupe réalise une musique incroyable et unique, un métal progressif expérimental qui croise toutes les influences de ses membres. Discours classique me direz vous ? En effet, c’est aujourd’hui l’argument de vente de nombreux groupes alors même que cela ne se fait pas sentir du tout (non je ne citerais aucun groupe !). Mais croyez moi, dans ce Penumbra Diffuse le mot mélange est bien représenté. Allez ! Petite présentation !

Canvas Solaris, c’est 3 musiciens passionnés et un brin portés sur l’extrême (dans tous les sens du terme), il sortent en 2006 l’album Penumbra Diffuse, que trouvons nous la dedans ? 9 titres très inhabituels !!! On commence fort sur un Panoramic Long-Range Vertigo qui annonce vite la couleur, des riffs inhumains que même l’oreille n’arrive à suivre, impossible de compter la moindre mesure. Le son est très métal, tout s’enchaine méchamment, on trouve même un bref interlude oriental et des synthés analogiques parsèment le morceau. La suite de l’album est toute aussi complexe, et mélange le métal à foule d’autres choses.

La caractéristique du groupe est de perdre l’auditeur tant dans la technique que dans l’ambiance, certains titres sont majoritairement doux (Horizontal Radiant et Luminescence) et replis de synthés très agréables, il y a même un titre entièrement typé oriental (Vaihayasa). D’autres titres sont en revanches de vrais machines à réduire le cerveau en bouillie (Accident in Mutual Silence, To Fracture et Psychotropic Resonance). Pas de blasts ou encore de matraquage de notes intensifs, mais des sonorités dissonantes, agressives, des structures alambiqués comme pas permit, des guitares tranchantes et précises, une batterie imposante (et imposant le respect). Tout est la pour nous faire comprendre que c’est une musique riche et complexe.

Malgré cette forêt de sons et de changements, l’album est très agréable à écouter, tantôt puissant, tantôt atmosphérique, le tout sans la moindre parole (tant mieux) et il est impossible de s’ennuyer. Tout le monde peut y trouver son compte, des plus brutus aux plus sages, la technique est toujours présente, parfois cachée dans la subtilité de l’écriture. Toutefois, âmes sensibles s’abstenir, c’est un coup à attraper une commotion cérébrale. Je ne peux même pas définir tout ce qui se trouve dans cet album tant il y a à dire la dessus. Foncez écouter cet album tout de suite, vous comprendrez pourquoi Extrême... j’espère que Canvas Solaris est un groupe qui fera parler de lui dans le milieu du métal !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports