CARMINA - Carmina

Chronique

Pochette de l'album Carmina par Carmina
  1. Obsolence planifié.
  2. Je suis déjà mort.
  3. Maitriser le chaos.
  4. Légion.
  5. Réminiscences.
  6. organiques.
  7. Aberration.

Site(s) du groupe :

MySpace de Carmina
Style : voir chronique
Par Ttaldeath

Publié le 14/01/2009

 

Style: old school Death Metal U.S.

A n’en pas douter, la France possède bel et bien depuis quelques années un cheptel de groupes, tous styles confondus, qui propose soit une musique innovante et rafraîchissante pour nos esgourdes soit une musique puisant dans ce qui existe depuis belle lurette mais dont l’intention est tout à fait louable puisqu’il ne s’agit pas de « repompage » à proprement parlé mais plutôt de perpétuer une époque, un style, une ambiance, un monument qui a posé ses bases pour le plus grand bonheur de bon nombre de groupes internationaux par la suite !
Carmina se situerait plus dans la 2ème catégorie mais avec une pointe d’originalité en plus puisque le chant est entièrement en français ! Cocorico !!

Fondé vers l’année 2000, Carmina s’est essayé à la démo (1) ainsi qu’aux split cd (2) avant de franchir le pas d’un 1er EP sorti en 2008, avec entre autre Biff guitariste chanteur dans Disaster comme dernier line up.
Si les gaillards ont un passé plus ou moins HxC, c’est bien en dépoussiérant les quelques albums de Death Metal made in Sweden et Florida coincés dans les étagères que naquit Carmina. Et cet EP ne dérogera pas à la règle du old school Death Metal comme le faisait il y a de cela bien longtemps les autres Immolation ou bien Incantation. Plus U.S. style tu meurs !
Basé sur 7 titres, ce cd dont le design ne présageait absolument pas de la teneur de leur musique, bien que sobre mais explicite à la fois, se veut résolument un retour aux valeurs de l’époque, à savoir une production compressée et lourde qui sera étonnante les premières secondes d’écoute ne sachant pas à quoi s’attendre avec ce groupe, une ambiance sournoise et plombée par une musique digne des groupes précités. Si tel était le cas d’enfermer leur passion de jeunesse dans une rondelle de 24 minutes le pari est bel est bien gagné ! Entre riffs blasphématoires et voix incantatrice dont il faut quand même bien tendre l’oreille pour comprendre les paroles en français, breaks et autres passages blast de la batterie qui assurent à la fois la complexité et la puissance des titres, slow tempo divin puisant sa lourdeur dans les tréfonds des Enfers…
Si d’évidence les influences sont belles et bien précises sur cet EP tout en essayant d’y mettre sa touche personnelle, Carmina nous offre là un moment assez intense et jouissif pour les cornets acoustiques et devrait se faire une petite place assez rapidement sur l’échiquier national du Metal-De-La-Mort !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports