CATARRHAL - Fleshgrave

Chronique

Pochette de l'album Fleshgrave par CATARRHAL
  1. Possession
  2. Funeral Larva
  3. Impious Fog
  4. Fleshgrave
  5. Dressed in Blood and Puke
  6. Disinter
  7. Morbid Exalhation
  8. Into the Ams of Light
  9. Crimson Rapture
  10. Outrenoir
  11. Of Heads and Catapults
  12. Vomited Souls
  13. Dreams of Gatling Carnage
  14. Stitched Lips and Brutal Sodomy
  15. Necroleader

Site(s) du groupe :

Site web de CATARRHAL
Par olivier no limit

Publié le 03/03/2016

 

C’est juste gras, brouillon, étouffé comme sorti du ventre de la terre, du moins des enfers !

Parce que, madame, monsieur, cela ne respire pas la joie.au contraire, il règne sur ce death là quelque chose de vraiment angoissant, de sale.

Comment dire ?

Flippant, genre vous étés dans des entrailles noires et vous n’êtes pas près d’en sortir.

Le jeu des guitares se fait comme s'ils jouaient en plaquant leurs cordes avec la paume de leur main, la voix ultra est caverneuse mais retenue.

Et derrière ce mix que j’adore mais que certains critiquerons vu son côté vraiment « pas propre du tout », et bien, outre les entrelacs d’un death metal classique, on trouve quelques salves de technicité, quelques solos bruitistes et une sorte de variété dans le jeu car ils aiment bien aller voir du côté de rythmiques plus lourdes.

En fait on a l’impression d’entendre du old school venu de Floride, mais qui ne joue pas la carte du linéaire.

Ok, au bout d’un moment, on suffoque un peu, on voudrait respirer. C’est toujours un peu sur le même mode, surtout à cause du mixage.

De plus, il n’y a pas vraiment de titres qui ressortent du lot, quoique, j’aime bien quand ils jouent plus massif.

En fait des morceaux comme « morbid exhalation » ou « into the arms of the light » m’ont bien plu.

De qui je parle au fait ?

Il s’agit de CATARRHAL, un groupe de death metal originaire de Belgique qui a réédité son deuxième album, "Fleshgrave", sorti en 2013, via le label français Great Dane Records.

Cette édition spéciale est disponible au format digipak et propose un artwork exclusif de Mark Riddick.

On y trouve les 10 morceaux de "Fleshgrave" enregistrés au Blackout studio (Enthroned), ainsi qu’une une première parution officielle de la démo 5 titres "Beyond Onirism" enregistrée en 2004.

Cette dernière, au niveau mix, est du même tenant, voire plus claire.

Voilà juste pour les amateurs d’un death puriste, craché par des passionnés.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports