CELEBRATING JON LORD - Live at the Royal Albert Hall

Chronique

Pochette de l'album Live at the Royal Albert Hall par CELEBRATING JON LORD
  1. CD1 :Things Get Better (feat. Paul Weller)
  2. I Take What I Want (feat. Paul Weller et Micky Moody)
  3. Silas and Jerome (feat. Phil Campbell de The Temperance Movement, Ian Paice et Bernie Marsden)
  4. I’m Gonna Stop Drinking (feat. Phil Campbell de The Temperance Movement, Ian Paice et Bernie Marsden)
  5. Soldier of Fortune (feat. Steve Balsamo, Sandi Thom et Micky Moody)
  6. You Keep On Moving (feat. Glenn Hughes, Bruce Dickinson, Ian Paice, Don Airey et Micky Moody)
  7. Burn (feat. Glenn Hughes, Bruce Dickinson, Ian Paice, Don Airey et Rick Wakeman)
  8. This Time Around (feat. Glenn Hughes)
  9. CD2 ‘Deep Purple celebrating Jon Lord’ :Uncommon Man
  10. Above And Beyond
  11. Lazy
  12. When A Blind Man Cries
  13. Perfect Strangers
  14. Black Night
  15. Hush (feat. Bruce Dickinson, Rick Wakeman, Phil Campbell, Bernie Marsden et Micky Moody)

Site(s) du groupe :

Site web de CELEBRATING JON LORD
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 05/11/2014

 

JON LORD.

Il fut le claviériste emblématique d’un des groupes qui écrivit l’histoire du hard rock, à savoir DEEP PURPLE, mais aussi un des premiers musiciens à avoir tenté de rapprocher le rock et la musique classique.

Ce « Celebrating JON LORD », qui existe aussi en version DVD/CD, restitue le concert du 4 avril au Royal Albert Hall de Londres.

Jacky Paice a organisé ce set au profit du JON LORD SUNFLOWER, une fondation qui lutte contre le cancer du pancréas.

Et du coup on y trouve, outre un orchestre symphonique sur certains titres, des gens comme Bruce Dickinson (IRON MAIDEN), Glenn HUGHES, RICK WAKEMAN (YES), PHIL CAMPBELL (The Temperance Movement), BERNIE MARSDEN. Et puis bien sûr DEEP PURPLE.

Grosso modo, des titres comme « Things Get Better », « I Take What I Want » n’ont pas grand-chose à voir avec le hard rock et ne m’ont pas vraiment marqué.

Par contre à l’écoute de « Black night », « Hush », « Perfect Strangers », « Lazy » c’est tout un pan de l’histoire du rock qui ressurgit. Et puis quand GLEEN et BRUCE poussent la complainte sur « You Keep On Moving » l’émotion est palpable.

Bien sûr la voix de PAICE n’est plus aussi puissante mais le feeling est bien présent.

Bien sûr ce n’est pas du gros son, mais quelle finesse d’exécution.

J’ai eu l'auditif, mais j’imagine que l’image renforce ce moment qui, je pense, ravivera dans le cœur des fans, le souvenir de ce que fut JON.

Quant aux jeunes générations, mettez-vous dans les oreilles DEEP PURPLE IN ROCK en sachant que ce cd, paru le 3 juin 1970 allait réellement écrire l’histoire du hard rock. Pour moi il fut mon premier album de musique qui fait du bruit et si je m’écoute maintenant des trucs comme TREPALIUM, EXODUS ou NAPALM DEATH, c’est grâce à lui.

C'est sorti chez VERYCORDS.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports