CHILDREN OF BODOM - I Worship Chaos

Chronique

Pochette de l'album I Worship Chaos par Children Of Bodom
  1. I Hurt
  2. My Bodom (I Am The Only One)
  3. Morrigan
  4. Horns
  5. Prayer For The Afflicted
  6. I Worhsip Chaos
  7. Hold Your Tongue
  8. Suicide Bomber
  9. All For Nothing
  10. Widdershins

Site(s) du groupe :

Site web de Children Of Bodom
Par Baptiste

Publié le 12/11/2015

Télécharger légalement

A chaque nouvel album de Children Of Bodom c’est la même chose pour le vieux fan que je suis. 
Je me jure que je ne l’écouterai pas, refusant d’assister plus longtemps à la lente agonie d’une formation que j’ai adulée.
Et puis la tentation est trop forte, je craque. Et je pleure.

Après un Are You Dead Yet ? efficace mais ayant atrocement vieilli, les calamiteux Blooddrunk et Relentless/Reckless/Forever avaient enterré tout espoir d’un jour écouter une bonne chanson de Children Of Bodom. Est alors venu Halo Of Blood. Un mauvais album mais contenant 2 bons titres (« All Twisted » et « One Bottle And A Knee Deep » pour ne pas les nommer) nous permettant de rêver à un retour du groupe à un niveau décent

Il fallait vraiment un vieux fan aveugle comme moi pour croire à une telle chimère.Après quatre albums médiocres, il faut désormais se faire une raison : Children Of Bodom est un groupe has-been qui n’a plus rien à dire.

Malgré une tentative louable de revenir à un son plus brut, à un chant plus agressif, à un clavier omniprésent, les morceaux ne sont tout simplement pas au niveau. Usez de tous les artifices dont vous voulez, des compos sans inspirations resteront pénibles. Le coup du retour aux sources est un échec cuisant. 
Même les soli toujours monstrueux de Laiho sonnent creux, et ce malgré le retour des duels guitare/clavier qui devrait être une source de réjouissance.
Je conclurais sur les abominables mid-tempos de I Worship Chaos. Sur chaque album, Laiho tente de composer un nouveau « Everytime I Die » ou « Angels Don’t Kill ». Ici, c’est même double dose avec « All For Nothing » et « Prayer For The Afflicted ». Deux catastrophes répétitives aux mélodies putassières qui n’aideront pas à redorer le blason des finlandais.

Inutile de s’époumoner dans une critique longue, acerbe et pleine de rancœur. Où que le groupe ait cherché son inspiration lors de sa grande époque, cette source est tarie depuis longtemps. On dit que les plus grands savent d’arrêter au top, Children Of Bodom n’en est clairement plus un.
Qu’il est douloureux de voir un groupe autrefois si novateur et efficace s’enfoncer dans la médiocrité album après album…
Messieurs, après 4 accidents industriels de suite, il est temps de rendre votre tablier. 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports