CHROME DIVISION - Infernal Rock Eternal

Chronique

Pochette de l'album Infernal Rock Eternal par chrome division
  1. Good Morning Riot
  2. Endless Nights
  3. (She’s) Hot Tonight
  4. The Absinthe Voyage
  5. Lady of Perpetual Sorrow
  6. The Moonshine Years
  7. No Bet for Free
  8. On the Run Again
  9. Mistress in Madness
  10. Reaper on the Hunt
  11. You’re Dead Now
  12. Ol
  13. Bonustrack : Dirty Dog

Site(s) du groupe :

MySpace de chrome division Site web de chrome division
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 21/01/2014

Télécharger légalement

« infernal rock eternal » !

 

Revoici CHROME DIVISION. C’est fou que des musiciens issu du BLACK METAL, musique qui se veut et qui est à part, puissent pondre un tel album de rock tout azimut.

 Rempli jusqu’à la gueule, puisqu’il  dure pas loin d’une heure, fort d’une expérience scénique très fournie ces temps derniers, ce nouvel album qui a vu dans ses rangs l’arrivée de deux nouveaux (Ogee à la basse et Damage Karlsen à la guitare solo) en 2012, marque un tournant dans l’histoire du groupe.

Servi par un son moins gras, plus policé tout en étant toujours aussi puissant, ils nous déversent dans le conduit auditif un heavy rock plutôt estampillé US, aux refrains formatés pour accrocher et aux rythmiques musclées (The Absinthe Voyage).

Mais on y trouve aussi du stoner (The Moonshine Years), un titre qui n’est pas loin d’un certain SOUNDGARDEN (Lady of Perpetual Sorrow) et puis quand ils font du rock à la MOTORHEAD cela peut finir à la manière de DOWN (No Bet for Free) . Et ce ne sont que des exemples parmis tant d'autres car cette galette est pleine de facettes différentes.

Alors perso, je trouve cet album pas mal du tout, bien que fan de tout ce qui est gros et gras (je parle de musique). Mais je gage que certains d’entre vous regretterons le rock des Premiers CHROME DIVISION, celui marqué du sceau de MOTORHEAD ou PEER GUNT, avec un son huileux et bien brouillon.

C’est vrai que là, on est moins dans le côté immédiat, que les solos, les arrangements sont plutôt soignés., que les musiciens s'autorisent à explorer d'autres voies, ce qui est courageux en soit.

Quel sera l’accueil du public et des fans ? L’avenir nous le dira.

Certains cd doivent mûrir sur du long terme pour que l'on aprécie leur qualités et leurs défauts.

Les metalleux sont parfois sectaires mais rarement moutons!!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports