COROSION OF CONFORMITY - No Cross No Crown

Chronique

Pochette de l'album  No Cross No Crown par COROSION OF CONFORMITY
  1. Novus Deus
  2. The Luddite
  3. Cast the First Stone
  4. No Cross
  5. Wolf Named Crow
  6. Little Man
  7. Matre's Diem
  8. Forgive Me
  9. Nothing Left to Say
  10. Sacred Isolation
  11. Old Disaster
  12. E.L.M.
  13. No Cross No Crown
  14. A Quest to Believe (A Call to the Void)
  15. Son and Daughter

Site(s) du groupe :

Site web de COROSION OF CONFORMITY
Par olivier no limit

Publié le 17/01/2018

 

Et voilà COROSION OF CONFORMITY qui revient avec deux choses : un nouvel album, le dernier « IX » datant de 2014…et le retour de Pepper Keenan, qui ayant moins à faire avec DOWN a réintégré COC. Son retour s’est amorcé lentement par le biais de jams, de participations lors de festivals, sans compter la demande de NUCLEAR BLAST. Du coup il a de nouveau posé ses valises pour participer, une fois de plus, à l’aventure de ce groupe qui vaut son pesant de décibels.

 

Alors à l’écoute de cet album on dirait que le sludge est un peu en berne, il faut dire que la voix de Pepper est plus claire que celle de ses compères franchement hardcore .Je dirai qu’on évolue dans un mélange de heavy rock puissant et vintage comme pour ce « The Luddite »au riff obsédant, de stoner rock tel ce « Cast the First Stone » ou de hard rock enlevé à la coloration légèrement rock / bluesy (Forgive Me), sans oublier une bonne vieille flagrance rock sudiste sur « Little Man ». J’ajouterai que l’influence de BLACK SABBATH, même si elle n’est pas évidente à première vue, est parfois là en toile de fond le temps d’un solo ou d’un titre comme « Wolf Named Crow ». On a le droit aussi à une ballade musclée (Nothing Left to Say) et à un tas d’interludes qui viennent calmer le côté musclé, « metal NOLA » de la bête.

 

Après ce n’est pas un disque exceptionnel mais il est plus qu’honnête, car des morceaux juste sympathiques côtoient de bonnes compositions comme « The Luddite », « Cast the First Stone », « Wolf Named Crow », « Little Man ». Et puis j’ai gardé le meilleur pour la fin. Avant que l’album ne se termine arrive « No Cross No Crown », morceau étrange, dépouillé et lancinant ; ensuite c’est à « A Quest to Believe (A Call to the Void) », sludge pesant comme un jour sombre d’emboiter le pas ; puis cerise sur le gâteau « Son and Daughter » qui navigue entre rock et heavy. Comme dit l’autre, trois titres en enfilade qui laissent une bonne impression. Alors j’espère qu’un jour ils passeront par chez nous car cette galette donne vraiment envie de les voir en live, galette qui parfois, à tort ou à raison me fait penser un peu à DOWN.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports